Le Belge Alex Vizorek à Tunis dans une comédie bien dosée d'humour intellectuel

Publication: Mis à jour:
ALEX VIZOREK
JOEL SAGET via Getty Images
Imprimer

Dans son spectacle “Est une Oeuvre d’art”, l’humoriste belge Alex Vizorek, a excellé, samedi soir, à l’auditorium de l’Agora à La Marsa, avec son caractère drôle et savant ponctué d’une bonne dose d’humour plutôt intellectuel, un genre tout à fait différent de tout ce qui est jusque là présenté sur la planche en Tunisie.

Invité du dernier spectacle du pré Festival du Rire de Tunis, dont la seconde édition est prévue cet été en août, Alex Vizorek, Révélation festival du rire Montreux en 2009, provoque et crée le rire dans un humour intellectuel qui touche à différentes formes d’art.

Sa prestation est un melting pot entre humour et critique qui tourne parfois à la dérision avec pour thème la musique, la sculpture et le cinéma. L’humoriste revient sur tout l’héritage artistique contemporain partant de la musique classique et des adeptes parmi les musiciens aussi bien que le public, les arts plastiques et leurs différents courants et le cinéma avec des séquences d’œuvres des plus connu au 7ème art.

L’humour chez lui touche à toute une série d’œuvres musicales, cinématographiques et plastiques d’artistes de renommée: “quatre minutes trente-trois secondes (4,33”), une partition en silence du compositeur américain John Cage, le film culte “Mort à Venise” (1971) du réalisateur Luchino Visconti, “L’entrée de Giverny sous la neige” du plasticien français Claude Monet, “Carré noir sur fond blanc” du plasticien Kasimir Malevitch et bien d’autres valeurs sûres des arts modernes dont Lucio Fontana et Piero Manzoni.

Jouissant d’un fort background intellectuel, ce jeune belge donne un verdict sans pitié dans la critique de certaines pratiques artistiques et œuvres cinématographiques connues. Son spectacle est une ballade comique pleine d’humour incontrôlé et une évasion pour l’apprentissage sur des sommités de l’art contemporain.

Entre temps, l’animateur ne manque pas de rentrer dans un échange avec le public. Il jetait ses blagues surtout sur les retardataires qui continuaient à affluer sur la salle jusqu’à la dernière demi heure du spectacle.

Initialement de formation en ingénierie, Alex Vizorek excelle dans l’art de la comédie qu’il a intégré depuis Paris après un second diplôme en journalisme qui lui a ouvert la voie pour devenir animateur et chroniqueur dans plusieurs médias audiovisuels français.

Ce jeune homme bruxellois investit la planche avec des blagues sur ses compatriotes Belges, un humour décalé qui a trouvé ses adeptes après du public parisien, ville d’où il avait pris son envol dans le monde de la comédie, depuis 2009.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.