Affirmant que le scrutin a été entâché de fraudes, le PT introduira des recours auprès du Conseil constitutionnel

Publication: Mis à jour:
HANOUNE
Chief Louisa Hanoune of the Workers Party (PT) during a press conference with group 19-4.Alger 27/12/2015 (Photo by Billal Bensalem/NurPhoto) (Photo by NurPhoto/NurPhoto via Getty Images) | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Dès l'annonce des résultats parle ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, la secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Louiza Hanoune, a dénoncé des irrégularité et une fraude dans certaines wilayas. Des déclarations qu'elle a maintenue hier lors du point de presse qu'elle animé pour faire sa lecture des résultats des Législatives du 4 mai.

Louiza Hanoune, a indiqué que son parti introduira des recours auprès du Conseil constitutionnel suite à "l'injustice" dont il a fait l'objet en raison de la "fraude en faveur de certaines formations politiques" dans certaines wilayas.

Hanoune a soutenue son parti a été la première et principale victime de cette nouvelle attaque en faveur des partis du pouvoir", précisant qu'en réalité un taux élevé d'abstention et de vote à blanc a été enregistré lors de ces élections.

La SG du PT a appelé, de ce fait, le ministre de l'Intérieur à intervenir, ajoutant que son parti est prêt à fournir des preuves sur ce qui s'est réellement passé le jour du scrutin, tel que le recours à la violence corporelle contre les observateurs ainsi que les noms des fraudeurs, notamment à Oran, Alger, Tipaza et Batna".

La SG du PT a précisé, dans ce sens, que sa formation politique possédait des preuves contre les personnes ayant fraudé aux élections en faveur des partis du pouvoir, déplorant le fait que le pouvoir n'entend pas les cris de la majorité écrasante du peuple, en détresse et en quête de renouveau et de changement".

Analysant la campagne électorale qui a précédé le scrutin, la SG du PT a estimé que son parti a mené une campagne électorale nationale par excellence. Toutefois, les résultats de ce scrutin impose une lecture politique réfléchie et minutieuse", soutenant que son parti exprimera sa position après que le Conseil constitutionnel aura définitivement statué sur la question.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.