Des bus écolo en circulation à Rabat dès 2018

Publication: Mis à jour:
SADIKI
DR
Imprimer

TRANSPORT - Des bus hybrides dotés de technologies moins polluantes seront mis en ciruclation, dès 2018, à Rabat. C'est ce qu'a annoncé samedi, le président du Conseil de la commune de Rabat, Mohamed Sadiki.

Le maire, qui intervenait lors d’un colloque sur les villes intelligentes, organisé dans le cadre du 11ème Festival du Printemps Agdal-Ryad, a affirmé que la capitale vit, depuis 2014, au rythme d’un méga-projet de modernisation.

Selon Sadiki, les mutations enregistrées, notamment au niveau de l’éclairage public, dont l’intensité est désormais contrôlée pour réduire le coût et économiser l’énergie.

Le Maroc a signé un accord, à l'occasion de la visite du roi Mohammed VI en Chine, en 2016, pour fabriquer des bus électriques "made in Morocco" avec une entreprise chinoise.

Pour ce faire, la Banque centrale populaire (BCP) s'est alliée avec la compagnie industrielle chinoise de fabrication de bus Yangtse Ltd. et la Société d’investissements énergétiques (SIE). L'accord porte sur un montant de 1,2 milliard de dirhams destiné au financement d’une unité industrielle de production de bus électriques au Maroc, pour un démarrage de production en 2017.

Selon le directeur général de la SIE, Ahmed Baroudia, l'enjeu est d'abord climatique, dans la mesure où le transport électrique contribuera à réduire la dépendance du pays par rapport au pétrole, et permettra aux villes marocaines d’améliorer la qualité de l’air grâce à la réduction du taux de pollution.

LIRE AUSSI: