Les perles des "bulletins" de vote des élections législatives 2017

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Facebook
Imprimer

Les bulletins blancs ne semblent pas suffire pas à certains Algériens pour exprimer leur rejet de l'offre politique. Parmi les 2.1 millions de bulletins nuls révélés vendredi 05 mai 2017 par le ministère de l'Intérieur sur son site Internet, certaines enveloppes contenaient des "perles". Des électeurs ont ainsi préféré verser dans l'humour, le délire et la dérision et les internautes s'amusent depuis jeudi soir à partager de drôles images sur les réseaux sociaux.

Comme à chaque élection algérienne, les personnels des bureaux de vote ne sont pas tombés que sur des bulletins officiels de candidats ou des enveloppes vides. Lors de ces législatives, les électeurs se sont amusés à exprimer leur rejet de manière à la fois originale et créative, s'inspirant de l'actualité, des déclarations des dirigeants (dont Abdelmalek Sellal) ou des problèmes sociaux.

Le fameux hashtag "Mansoutich", lancé par le podcasteur Dz Joker, fait bien entendu partie des messages insérés par les électeurs dans les urnes. Certains ont rédigé ce hashtag sur le dos des enveloppes ou des fiches des candidats ramassées dans le bureau de vote.

D'autres ont préféré "personnaliser" leurs "bulletins" pour dire qu'ils ne "sauteront" pas sur un bout de papier ... ou des serviettes hygiéniques et des protèges-slips. Un électeur a tout simplement inséré un emballage de ces serviettes.

Un personnel d'un bureau de vote était drôlement surpris de trouver ... un sachet de lait dans une enveloppe, lors du dépouillement jeudi soir.

dfgd

D'autres Algériens se sont référés au fameux film "Carnaval fi Dechra" pour exprimer leur opinion de la scène politique algérienne. Ils ont ainsi confectionné un bulletin affichant le portrait du personnage "Si Makhlouf", interprété par le comédien Athmane Ariouet.

dsfsf

Des enveloppes contenaient quant à elles des images de bourricots ou d'ânes.

Des électeurs sont également revenus sur les dernières déclarations du Premier ministre Abdelmalek Sellal, lors de sa visite dans la wilaya de Sétif. Après avoir appelé les femmes algériennes "à battre leurs maris au cas où ils n'iront pas voter", avant d'inviter une certaine Samia à "leur mettre de la musique" ... Il n'en fallait pas mieux pour des Algériens pour rédiger un bulletin au nom de "Samia moulat DJ" suivi par l'inévitable #Mansoutich.

Les délires de ces électeurs algériens ne se sont pas arrêtés à ce stade. D'autres enveloppes contenaient ainsi des éléments plus ou moins "insolents". La rédaction a ainsi fait le choix de ne pas les relayer, par respect aux lecteurs ...

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.