Le RND "grand gagnant" des législatives, le FLN et le FFS parmi les perdants

Publication: Mis à jour:
ALGERIA
Algerian Interior and Territorial Collectivities Minister Noureddine Bedoui announces the results of the country's legislative elections in Algiers on May 5, 2017. The party of Algerian President Abdelaziz Bouteflika and its coalition ally have won a clear majority of the seats in parliament, results released by the interior ministry showed. / AFP PHOTO / RYAD KRAMDI / RYAD KRAMDI (Photo credit should read RYAD KRAMDI/AFP/Getty Images) | RYAD KRAMDI via Getty Images
Imprimer

Le Front de Libération Nationale (FLN) ne remportera pas la majorité absolue aux élections législatives du 4 mai 2017, comme l'affirmait son secrétaire général Djamel Ould Abbès durant la campagne électorale. Le parti a obtenu 164 sièges, en recul de 57 sièges par rapport aux élections législatives de 2012. Le parti "historique" fait parti des perdants de cette session, avec le Front des forces socialistes (FFS) et le Parti des travailleurs (PT).

Le Rassemblement national pour le développement (RND) est le "grand gagnant", passant de 70 sièges en 2012 à 97 sièges cette année, selon les résultats préliminaires annoncés vendredi par le ministre de l'Intérieur et des Collectivités locales, Nourredine Bedoui.

Le FLN passe ainsi de 221 à 164 sièges (dont 50 femmes) à ces élections législatives, marquées par un taux de participation de 38.25% contre 43,14% en 2012. Le "parti de l'Etat algérien", selon les propos de son secrétaire général, régresse ainsi de 57 sièges malgré cette victoire.

Les islamistes du Mouvement de la société pour la paix (MSP) sont les autres perdants de ces législatives. L'alliance, qui a obtenu 33 places cette année, voit le nombre de sièges acquis en 2012 avec l'Alliance Verte baisser de 14 unités.

Le parti des Front des forces socialistes (FFS), qui a obtenu 21 sièges en 2012, en perd 7 aux élections législatives du 4 mai pour obtenir 14, dont 5 sièges pour des candidates.

Le taux d'abstention de plus de 61% a également affecté le Parti des Travailleurs (PT) de Louisa Hanoune. Après avoir obtenu 17 sièges en 2012, ce parti en cède 6 pour recueillir seulement 11 cette année.

Le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), qui a boycotté en 2012, se classe derrière le PT avec seulement 9 sièges obtenus.

Le RND "grand gagnant"

Le Rassemblement national pour la Démocratie (RND), qui revendiquait avec "satisfaction" une centaine de sièges suite à la diffusion de résultats non officiels, se classe finalement derrière le FLN avec 97 sièges. La formation politique de Ahmed Ouyahia a gagné 27 sièges par rapport à 2012, privant le FLN de la majorité absolue.

L'Alliance Nationale Républicaine (ANR) de Belkacem Sahli a lui aussi gagné plusieurs sièges. Cette formation politique a enregistré une hausse de 5 sièges selon les chiffres provisoires avancés par Noureddine Bedoui, ministre de l'Intérieur, pour attendre 8 sièges dont 4 pour les femmes.

Le Front El-Moustakbel, qui a obtenu seulement 02 sièges lors des précédentes élections législatives, a rejoint cette année le FFS pour totaliser 14 unités.

Le parti de Tadjamou Amel Al Djazaïr (TAJ) de Amar Ghoul a obtenu 19 sièges, se classant derrière le MSP mais devant le FFS et le PT.

Les listes indépendantes ont, pour leur part, obtenu 28 sièges à la future Assemblée populaire nationale (APN) qui en compte au total 462 sièges.

Comme prévisible, les Législatives de 2017 n'ont pas drainé grande foule aux urnes. Avec un taux de participation estimée à 38,25%, près des deux tiers des inscrits sur les listes électorales ont boudé les urnes.

Partis et indépendants avec nombre de sièges:

- FLN: 164, dont 50 femmes.
- RND:97, dont 32 femmes.
- Alliance MSP:33, dont 6 femmes.
- Indépendants:28, dont 3 femmes.
- Parti TAJ:19, dont 4 femmes.
- L'Union Adala-Ennahda-Bina:15, dont 4 femmes.
- FFS:14, dont 3 femmes.
- Front El Moustakbal: 14, dont 2 femmes.
- MPA:13, dont 3 femmes.
- PT: 11, dont 3 femmes.
- RCD: 9, dont 3 femmes.
- ANR: 8, dont 4 femmes
- MEN: 4 sièges.
- Parti El Karama: 3 sièges
- PLJ: 2 sièges
- PJ: 2 sièges
- AHD 54: 2 sièges
- RNR: 2 sièges, dont 1 femme.
- El Infitah: 2 sièges.
- FMN: 2 sièges.
- FDL: 2 sièges.
- PNSD: 2 sièges.
- FNA: 1 siège.
- El Fadjr El Jadid: 1 siège
- Mouvement El Islah: 1 siège
- Alliance El Fath: 1 siège
- FNJS: 1 siège
- FAN: 1 siège
- UFDS: 1 siège
- FNL: 1 siège
- PRA: 1 siège
- UPRN: 1 siège
- UNPD: 1 siège
- MNTA: 1 siège
- MCL: 1 siège
- PJP 1: siège
- FJDPC: 1 siège.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.