Les femmes ont voté en force à Said Hamdine

Publication: Mis à jour:
ELECTIONS
Huffpost algérie
Imprimer

11h45. En ce jour d'élections législatives, le CEM Abderrahmane El Kouwakibi de la commune de Bir Mourad Rais a été aménagé pour accueillir les votants. Les bureaux de vote sont ouverts depuis 8 heures et plusieurs dizaines de personnes attendent leur tour, discutent et commentent le déroulement des élections.

Parmi les présents, des femmes commencent à arriver au centre. Parfois même en famille, mères et filles se dirigent vers les salles qui leurs sont attribuées pour glisser leur bulletin dans l'urne. Parmi elles, une jeune mère de famille est venue voter avec ses enfants en bas âge.

Âgée de 32 ans, elle considère qu'il est primordial d'inculquer la "culture du vote" aux prochaines générations. Elle regrette qu'à l'école primaire, certains enseignants se soient contentés de parler d'un jour férié banal, sans expliquer à ses enfants ce que le vote était. Mais la mère de famille refuse de capituler et est convaincue de l'importance de l'éducation civique « J'ai expliqué à ma fille le fonctionnement de l'isoloir, même si elle est encore jeune. C'est elle qui a voté et a mis le bulletin de vote. Je veux que mes enfants grandissent en réalisant l'importance de la voix du citoyen. »

Pour cette jeune avocate, chaque mère de famille se doit d'expliquer l'importance de ce geste à ses enfants pour espérer un avenir meilleur. Elle nous explique son point de vue : " Voter, c'est faire de la résistance. Je vote, parce que nous sommes bien en Algérie et il est important de montrer qu'on existe. C'est le devoir de chaque citoyen de chercher à connaître ce qu'il nous est proposé."

Mais pour S. D responsable d'une des salles du collège Abderrahmane El Kouwakibi, l'intérêt de cette jeune mère de famille est rare. Elle déplore le manque d'intérêt flagrant des jeunes femmes pour les élections. " Les hommes votent, il suffit de regarder dans les autres salles. Ils sont de tous âges et de plusieurs catégories sociales. Mais pour les femmes, c'est différent. Des femmes viennent voter, mais la plupart d'entre elles est très âgée. Ce n'est pas la première fois que je suis responsable d'un centre et chaque année, c'est la même chose. Je vois rarement des jeunes femmes ou des étudiantes"

Parmi les "votants seniors"Saliha âgée de 69 ans est venue malgré la chaleur et sa difficulté à se déplacer à pied. Mais ce geste citoyen lui tient à coeur et pour "pour rien au monde, elle n'aurait raté cette occasion." Malgré son âge, Saliha est pleine d'espoir pour l'avenir du pays. Lorsqu'on lui demande pourquoi elle vote, sa réponse est catégorique. "C'est important, en votant, on va faire avancer les choses. Il s'agit d'un devoir et peut-être que ça va nous apporter un avenir meilleur."

Et c'est justement à cette catégorie de femmes remplies d'espoir que dit vouloir s'adresser Abdelkader Merbah, chef du parti du RPR. Accompagnateur d'un autre membre du parti, il considère que la femme possède un rôle important dans les élections et dans la société. "La femme est un citoyen à part entière et possède les même droits et les devoirs que l'homme. Elle a sa place dans toutes les spécialités qui existent dans le pays."

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.