L'humour intelligent d'Alex Vizorek à découvrir à l'Agora dans le cadre du Pré-festival Juste Pour Rire

Publication: Mis à jour:
DF
Facebook/juste pour rire Tunisie
Imprimer

Vous ne connaissez pas encore Alex Vizorek? Et pourtant vous gagnerez à le connaitre.

Présent en Tunisie pour un spectacle à l'Agora le 06 mai prochain dans le cadre du pré-Festival Juste Pour Rire, ce talentueux humoriste belge vous donnera assurément le sourire.

Touche à tout, Alex Vizorek étudie le commerce puis le journalisme avant de prendre des cours de comédie au Cours Florent et de se produire sur plusieurs scènes bruxelloises.

En 2009, Alex Vizorek présente dans le cadre du Festival du Rire de Montreux, un des Festival les plus prisés de l'humour, son spectacle "Alex Vizorek est une œuvre d’art". C'est la consécration avec l'obtention du prix François Silvant.

Qualifié par Télérama de "premier de la classe du rire", il affirme au HuffPost Tunisie ne pas trop aimer "le terme humour intello". Qualifiant son humour d' "intelligent et efficace", il faut qu'il soit "drôle mais si c'est intelligent tant mieux" affirme-t-il.

Fait de subtilité, de jeux de mot et d'un verbiage léger, l'humour d'Alex Vizorek s'étend aussi à la radio et à la télévision où il valse entre les chroniques et les émissions: "Mais je suis avant tout un artiste de scène" indique-t-il avant d'ajouter: "C'est aussi une façon de donner au public une occasion de venir me voir en spectacle".

Si son public se situe généralement entre la Belgique, la France et la Suisse, cette première en Tunisie le titille: "Je suis très enthousiaste de découvrir un nouveau public" affirme-t-il après avoir découvert celui du Liban.

Son spectacle, il le lit à travers les yeux du public, il le redécouvre sous des aspects auxquels parfois il n'avait pas pensé: "Je suis beaucoup dans l'empathie. Cela fait que je redécouvre mes spectacles grâce au public" explique Alex Vizorek.

Pour cette première en Tunisie, il ne prévoit pas de changements majeurs, pas de réadaptation: "Je vais faire le spectacle comme je le fait d'habitude, comme je le fais en Bretagne par exemple. Mais comme pour la Bretagne, je vais adapter certaines blagues à la tunisienne" en s'imprégnant de l'ambiance qui règne ici.

"J'espère qu'il y aura beaucoup de monde, que les gens seront assis dans les escaliers et que l'image et la chaleur que renvoie les Tunisiens se retrouvent dans la salle" conclut-il.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.