Tourisme: Des arrivées en hausse, des recettes en baisse

Publication: Mis à jour:
MARRAKECH
Karol Kozlowski
Imprimer

TOURISME - La clientèle touristique MRE continue de briguer la première position en termes d'arrivées. En mars dernier, les MRE représentaient ainsi 38% de l’ensemble des arrivées aux postes frontières, bien que leur flux ait baissé de 2,5% par rapport à la même période de 2016.

Par ailleurs, la destination Maroc a retrouvé de son attractivité sur le marché français. En effet, la hausse de 3,7% des arrivées aux postes frontières, qui a été enregistrée au cours du mois de mars, a été portée, entre autres, par le marché hexagonal. Mais ce sont surtout les touristes américains (+24%) qui ont principalement permis de tirer vers le haut le volume d’arrivées. En revanche, les touristes en provenance de l’Espagne, de la Belgique et de l’Allemagne ont connu des baisses respectives de 8%, 3% et 2%.

Globalement, l’évolution positive des arrivées de touristes s’est traduite par une augmentation des nuitées passées dans les établissements d’hébergement classés. Ainsi, le volume de nuitées s'est établi à 1, 7 millions, un chiffre en hausse de +18,1% par rapport à mars 2016. Cette augmentation a concerné aussi bien les touristes non-résidents que les touristes marocains avec des bonds respectifs de +19,1% et +15,4%.

Toutefois, il est à noter que ces bonnes performances n’ont profité qu’aux destinations touristiques traditionnelles, à savoir Fès, Marrakech, Casablanca, Tanger, Rabat et Agadir. Autre bémol: les recettes tirées du tourisme ont chuté de 5,6% par rapport à mars 2016, totalisant ainsi 4,7 milliards de dirhams.

LIRE AUSSI: