La mortalité maternelle baisse mais reste élevée

Publication: Mis à jour:
MORTALIT MATERNELLE
Reuters
Imprimer

SANTÉ - La mortalité maternelle reste encore élevée, malgré la baisse enregistrée depuis 2010. L’enquête nationale sur la population et la santé familiale, dont les résultats ont été présentés par le ministre de tutelle, montre que près de 72 femmes meurent pour 100.000 naissances vivantes. En 2010, le Maroc enregistrait 112 décès maternels pour 100.000 naissances.

Le ministre de la Santé, qui a présenté les résultats de cette enquête effectuée auprès de 121.725 ménages, s’est dit satisfait de cette évolution. Pour lui, cette baisse de 35% montre que le Maroc a accompli des progrès en matière d’amélioration de la santé maternelle et qu’il a honoré ses engagements envers la communauté internationale, particulièrement le 5e Objectif du millénaire pour le développement (OMD 5) fixé pour 2015.

Pour le détail, la mortalité maternelle a reculé aussi bien dans le milieu urbain que rural. La baisse s’élève à 39% en milieu urbain et à 25% en milieu rural.

La mortalité infantile emprunte la même tendance. Les chiffres actualisés ne seront disponibles qu’après l’achèvement d’une étude lancée sur ce sujet. L’on sait toutefois qu’à fin 2014, cette baisse a atteint 30,5%, passant ainsi de 47 décès infantiles pour 100.000 naissances vivantes en 2010.

LIRE AUSSI: