Les journées du patrimoine: voir Casablanca autrement (CARTE INTERACTIVE)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

PATRIMOINE - Les amoureux de Casablanca pourront redécouvrir leur ville sous de nouvelles facettes. La 9e édition des Journées du Patrimoine de Casablanca, organisée du 11 au 14 mai courant, par l’Association marocaine de sauvegarde du patrimoine architectural du XXe siècle au Maroc, Casamémoire, promet de belles surprises.

Certes, chaque année, l’architecture est mise en valeur. Mais pour cette édition, les journées rendront surtout hommage aux autres bâtisseurs, ceux qui ont contribué à construire la ville et à forger son identité. Ils sont urbanistes, paysagistes, maâlems et artisans marocains, mais aussi venus d’Espagne et d’Italie. Tous ont su, selon le vice-président de Casamémoire, Amine Boushaba, s’adapter à l’esprit moderne de Casablanca tout en préservant et en donnant vie à leur savoir-faire millénaire.

Et comme à son habitude, dans le but de susciter l’intérêt des Casablancais pour l'architecture de leur ville, Casamémoire propose aux plus curieux des visites gratuites dans différents bâtiments à travers plusieurs circuits. De la wilaya aux Habous en passant par les Abattoirs, les Casablancais pourront voir autrement ces murs et ces structures qu’ils côtoient parfois quotidiennement. Ces journées sont, en effet, adressées en premier lieu aux natifs de la ville. Objectif: enrichir leurs connaissances sur ces lieux qui leur sont peut-être familiers, mais dont ils ignorent parfois l'histoire. Casamémoire les invitent ainsi à connaitre leur patrimoine et à contribuer à le préserver.

"On a choisi les sites à visiter, lors des circuits programmés, par rapport à leur intérêt architectural", explique Amine Boushaba au HuffPost Maroc. "On retrouve, par exemple, dans le centre-ville une des plus grandes concentrations d’architectures art déco au monde. Le quartier Hay Mohammadi est aussi l’un des quartiers mythiques de Casablanca où le patrimoine est non seulement architectural, mais aussi immatériel", ajoute-t-il.

Au programme de l'événement, une journée spécialement consacrée aux élèves des écoles privées et publiques. Les écoliers auront droit à des visites guidées et des ateliers de musique, de tissage, d'initiation à la pâtisserie traditionnelle et aux instruments de musique ancestraux... Ces journées portent, par ailleurs, un intérêt particulier aux enfants des quartiers les plus éloignés qui ont très rarement l’occasion de visiter le centre-ville. Ils pourront, au cours de ces journées, découvrir son architecture pour se familiariser dès leur plus jeune âge au patrimoine de la ville blanche.

La culture sous toutes ses formes est également au menu de ces journées. Les Casablancais pourront ainsi profiter d’un programme culturel riche: concerts, performances de rue, expositions, conférences... L’auteur-compositeur-interprète Nabyla Maan sera notamment en concert d’ouverture, le jeudi 11 mai à 20h à l'École supérieure des beaux-arts. Une exposition commune des artistes marocaines contemporaines Soukaina Aziz El Idrissi et la photographe Zineb Andress Arraki est également prévue.

Grâce à ce concentré d’activités, les journées du patrimoine de Casablanca réunissent, chaque année, entre 15.000 et 20.000 personnes pour les visites, entre 6.000 et 10.000 élèves, et quelque 25 000 personnes sur la programmation culturelle globale.

Quelques dates à retenir:

Jeudi 11 mai à 18h
Vernissage de l'Exposition In'Out de Zineb Andress Arraki et Soukeina Aziz Idrissi

Jeudi 11 mai à 20h
Nabyla Maan en concert- L'école des beaux-arts.

Jeudi 11 mai 2017 à 20h
Impro de l’amitié : Compagnie S’toon Zoo / Spectacle en Darija- Institut Cervantes

Samedi 13 mai à 15h30
Conférence : Intégrité du patrimoine moderniste Casablancais ; cas de Semiramis, Nid d'abeille et de la cité de Sidi Othman. - Coupole.

Samedi 13 mai à 20h
Mehdi Nasouli en concert à l'école des beaux-arts.

Dimanche 14 mai de 14h à 17h
Atelier Jeu de piste au centre-ville (Départ à l’entrée du Marché central).

LIRE AUSSI: