Georges Mitchell, ancien envoyé spécial de Barack Obama au Proche-Orient, en conférence à Tanger

Publication: Mis à jour:
GEORGES MITCHELL
L'ancien sénateur américain George J. Mitchell donne une conférence à Tanger. | DR
Imprimer

CONFÉRENCE - Le 11 mai, le Tangier Global Forum, lancé par l’Université américaine de la Nouvelle-Angleterre (University of New England-UNE), accueillera l'ancien envoyé spécial au Proche-Orient sous Barack Obama, George J. Mitchell, pour une conférence.

Georges J. Mitchell abordera l'actualité internationale autour de la question: "La paix est-elle possible au Moyen-Orient?". L'ancien sénateur américain a été un acteur incontournable dans les processus de paix internationaux. En 1998, il a rédigé l'accord de paix de l'Irlande du Nord et a reçu deux distinctions pour cet acte: la médaille de la liberté du Centre de la Constitution Nationale et la médaille présidentielle de la liberté. De 2009 à 2011, l'ancien président américain Barack Obama lui a confié la mission d'envoyé spécial au Proche-Orient. Il devait, alors, poursuivre le processus de paix engagé par les États-Unis dans la région.

À la question "La paix est-elle possible au Moyen-Orient?", thème développé par la conférence, la réponse de Georges J. Mitchell sera sans doute positive, puisqu'il avait déclaré, en recevant la médaille de la liberté du Centre de la Constitution Nationale: "Je pense qu’il n’existe aucun conflit que l’on ne peut résoudre. Ceux-ci sont créés et maintenus par les êtres humains. Nous avons donc la capacité d’y mettre fin. Peu importe l’ancienneté du conflit, le degré de haine et de douleur, la paix peut l’emporter."

La conférence est gratuite. Elle aura lieu à 19h dans l’auditorium du campus de l'UNE, avec la possibilité d'une traduction simultanée. Elle sera également retransmise en direct et pourra être suivie sur ce lien.

Quelques mots sur le Tangier Global Forum

Ce forum a été fondé par un chercheur maroco-américain, Anouar Majid. Des conférences, séminaires et ateliers sont organisés à l'université américaine de la Nouvelle-Angleterre depuis l'automne 2016. Ils sont animés par des penseurs venus du monde entier et visent à mieux connaître la condition humaine. Les sujets se penchent sur des questions d'actualité au coeur de la communauté internationale. Les sujets tels que "les défis du monde arabe", "la naissance du monothéisme" et "comment appliquer les leçons des années lumières aux grands défis auquel l’humanité fait face aujourd’hui", ont été abordés.

LIRE AUSSI: