44 500 agents de police pour sécuriser les structures de vote

Publication: Mis à jour:
POLICE ALGERIA
Louafi Larbi / Reuters
Imprimer

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a mobilisé 44 500 agents de police au niveau national pour sécuriser les centres et bureaux de vote en prévision des législatives du 4 mai prochain, a affirmé lundi un responsable à la DGSN.

Le Sous-directeur de la voie publique, le commissaire divisionnaire Madjid Saadi, a précisé lors d'une conférence de presse, que la mobilisation de 44 500 agents de police s'inscrivait dans le cadre de la mise en oeuvre du plan de sécurité initié par la DGSN depuis le début de la campagne électorale et se poursuivra jusqu'à la fin de l'échéance électorale.

A ce titre, le même responsable a indiqué que ses services inspecteront toutes les structures de vote avant leur ouverture, et ce, 48 heures avant le début du scrutin, en assurant le déploiement des forces de police sur le terrain et la sécurisation du transport des urnes après la clôture du scrutin en présence des chefs de centres et bureaux de vote.

Pour sa part, le sous-directeur de la prévention et de la sécurité routière, le commissaire principal Rachid Ghezli, a souligné la mobilisation de brigades spéciales pour escorter les observateurs internationaux, les journalistes étrangers chargés de la couverture des législatives et les membres de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HISSE) outre le renforcement des patrouilles pédestres et mobiles aux alentours des institutions officielles et des représentations diplomatiques.

En outre, M.Ghezli précise que des hélicoptères effectueront des patrouilles aériennes dans les grandes villes qui comptent un plus grand nombre de bureaux de vote, et ce, en vue d'assurer une intervention rapide en cas d'embouteillages ou de dépassements.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.