Championnats d'Afrique de Lutte: Maroua Amri et Maroua Meziane décrochent l'or, Rym Ayari l'argent

Publication: Mis à jour:
MARWA AMRI
JACK GUEZ via Getty Images
Imprimer

Maroua Amri ((60 kg) et Maroua Meziane (-53 kg) ont remporté la médaille d’or de leur catégorie respective aux championnats d’Afrique de lutte qui se sont achèvés dimanche à Marrakech (Maroc) tandis que Rym Ayari (-55kg) a obtenu la médaille d’argent.

Amri, médaillée de bronze des jeux olympiques de 2016, s’était qualifiée en éliminant tour à tour la camerounaise Edwige Ngono Eyia 2-0, l’Algérienne Amina Ben Abderrahmane 2-0 avant de battre en demi-finale l’ivoirienne Laeticia Gertrude Koffi et s’offrir le sacre continental de la catégorie en s’imposant face à la nigériane Makanjuola 12-0.

De son côté Maroua Meziane s’est imposée en finale devant l’algérienne Hanène Salouandji 12-0. elle avait auparavant battu en demi-finale la nigériane Bose Samuel sur décision de l’arbitre (3-3).

Pour sa part Rym Ayari (-55 kg) a obtenu la médaille d’argent des moins de 55 kg après sa défaite en finale devant la nigériane Odunayo Folasade Adekuoroye (0-10).

Lilia Mejri s’est contentée pour sa part de la médaille de bronze des moins de 63kg.

Championnats d’Afrique (juniors) : Huit titres africains pour la Tunisie

La sélection tunisienne de lutte a dominé vendredi à Marrakech la troisième journée du championnat d’Afrique de lutte réservée aux épreuves juniors en décrochant huit médailles d’or, 3 argent et 5 bronze.

Les huit titres africains ont été remportés en lutte féminine par Sarra Hamdi (48 kg), Lilia Mejri (63 kg), Rihem Ayari (67 kg) et Nour Jeljeli (72 kg), en lutte greco-romaine par Slimane Nasr (66 kg), Amine Guennichi (96 kg) et Mohamed Blaghji (120 kg), et en lutte libre par Ayoub Barraj (74 kg).

Les médailles d’argent sont revenues à Radhouan Tarhouni (60 kg) et Ghaith Hannachi (84 kg) en lutte greco-romaine, et par Siwar Ben Ali (59 kg) en lutte féminine.

Quant aux médailles de bronze, elles ont été enlevées par Helmi Ajimi (55 kg lutte libre), Kheireddine Ben Tlili (60 kg lutte libre), Oussama Belgacem (66 kg lutte libre), Firas Khlifi (74 kg greco-romaine) et Yosra Jawadi (44 kg lutte féminine).

Rappelons que les sélections féminine et masculine cadets avaient obtenu lors des deux premières journées 7 médailles d’or, 8 argent et 2 bronze.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.