Casablanca: Un stagiaire du Centre de formation professionnelle s'immole par le feu

Publication: Mis à jour:
IMMOLATION FIRE
A housing debtor runs after setting himself on fire to protest against Chile's housing system in front of the government palace in Santiago January 4, 2007. The man extinguished the flames by jumping into a pool outside the government palace and was arrested by police. CHILE OUT REUTERS/Stringer (CHILE) | STRINGER Chile / Reuters
Imprimer

FAIT DIVERS - Un stagiaire du Centre de formation professionnelle, situé au quartier Al Qods à Sidi Bernoussi à Casablanca, a été évacué à l'hôpital provincial de Sidi Bernoussi, puis transféré à l'hôpital Ibn Rochd, après s'être immolé par le feu, mardi au siège du Centre.

Selon les autorités locales de la préfecture des arrondissements de Sidi Bernoussi, qui se basent sur les premiers éléments de l'enquête, le jeune homme, âgé de 20 ans, s'est aspergé d'un produit inflammable (diluant), après que l'administration du Centre lui a demandé de signer un engagement pour éviter ses absences répétitives des cours de formation.

Les éléments de la protection civile sont intervenus pour transporter le stagiaire à l'hôpital provincial de Sidi Bernoussi, afin d'y recevoir les premiers soins, avant qu'il ne soit transféré à l'hôpital Ibn Rochd, précise la même source. Une enquête a été ouverte sur cet incident par les autorités compétentes sous la supervision du parquet.

Un incident qui rappelle celui survenu en octobre dernier à Rabat. Un jeune homme de 22 ans, expulsé des études à la deuxième année du baccalauréat en juillet 2016, s'est aspergé d'un produit inflammable avant de s'immoler dans le bureau du directeur du lycée Abdellah Guennoun. La victime avait succombé à ses blessures quelques heures après son hospitalisation.

Selon le psychiatre et psychanalyste Jalil Bennani, l'immolation par le feu diffère des autres formes de suicide dans le sens où elle représente un acte surtout "adressé à l'autre", indiquait-il au HuffPost Maroc. Et de préciser, "Pour moi, l'immolation par le feu est aussi bien un acte privé, personnel, individuel et subjectif, qu'un acte public. Il faut d'ailleurs noter que cela survient la plupart du temps à l'extérieur, dans des lieux publics, devant des bâtiments administratifs".

LIRE AUSSI: