Une employée du FBI épouse un membre de Daech sur lequel elle enquêtait

Publication: Mis à jour:
DANIELAXABDUL
CNN
Imprimer

TERRORISME - Le FBI n’est pas très fier de l’histoire. Il s’agit de l’affaire de Daniela Greene, une traductrice qui travaillait au FBI avec une habilitation de sécurité "top secret" et qui s’était rendue en Syrie en 2014, pour se marier avec un des djihadistes de Daech les plus recherchés, Abu Talha al-Almani, comme le révèle ce mardi CNN.

Daniela Greene, 38 ans, née en Tchécoslovaquie et ayant grandi en Allemagne, était mariée à un soldat américain avant de fuir les États-Unis, pour rejoindre le terroriste sur lequel elle enquêtait. Il s'agit de Denis Cuspert, un ex-rappeur d’origine allemande, qui s’est converti à l’islam en 2010, et a pris le nom d'Abu Talha al-Almani. En 2013, ce dernier a fini par devenir un des porte-paroles et recruteurs les plus influents de Daech. Il est connu pour ses vidéos partagées sur les réseaux, notamment celle où il tient une tête humaine coupée.

En tant qu’employée au FBI, Greene devait tracer les communications d'al-Almani. Ainsi, elle a pu accéder à plusieurs de ses comptes en ligne et ses numéros de téléphone. Cependant, elle s’est gardée d’indiquer au FBI un des comptes Skype du terroriste qu’elle utilisait pour ses fins personnelles.

J'étais faible. J’ai vraiment tout gâché.

En 2014, elle annonce au FBI qu’elle part en Allemagne pour rendre visite à sa famille, alors qu’elle se dirigeait en réalité vers la Turquie, pour ensuite traverser la frontière syrienne.

Une terrible erreur

L’ancienne employée du FBI n’a pu tenir, cependant, que quelques semaines en Syrie avant de se rendre compte très vite de son erreur. "J'étais faible et j’ai vraiment tout gâché", écrit-elle dans un email envoyé à un ami aux États-Unis.

Le lendemain, elle envoie un deuxième email où elle reconnait son erreur: "Je suis partie et je ne peux plus revenir. Je ne sais même pas comment je pourrais faire si j'essayais. Les conditions sont très dures ici et je ne sais pas combien de temps je vais tenir. Mais, peu importe, c'est un peu trop tard maintenant", rapporte CNN.

Daniela Greene a finalement réussi à s'échapper et à retourner aux États-Unis, où elle a été arrêtée le 8 août 2014. Jugée en décembre 2014, elle a plaidé coupable et a été condamnée à 2 ans de prison. Elle est en liberté conditionnelle depuis l'été 2016.

Daniela Greene a eu droit à une peine très légère comparée aux sentences à l'encontre d’autres personnes reconnues coupables de crimes liés au terrorisme. Selon le procureur, Greene aurait accepté de coopérer une fois arrêtée. Cependant, dans une douzaine de cas, les Américains qui avaient tenté de voyager en Syrie pour rejoindre l'État islamique ont écopé d’une moyenne de 13 ans et demi de prison, selon une étude effectuée en avril par le Centre de sécurité nationale de l’Université de Fordham.

LIRE AUSSI: