La une sans dessin mais très explicite de Charlie Hebdo avant le second tour de l'élection présidentielle

Publication: Mis à jour:
Imprimer

CHARLIE HEBDO - Pour qui voter au second tour de l'élection présidentielle? À en croire Charlie Hebdo, c'est une évidence. Une évidence telle, que pour son numéro à paraître mercredi 3 mai 2017, à quatre jours d'un duel Emmanuel Macron-Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, l'hebdomadaire satirique a décidé de se passer de dessin.

"Second tour: Faut vraiment vous faire un dessin?", interroge sarcastiquement la Une du journal, qui n'est d'ailleurs pas signée. Sans mentionner l'un ou l'autre des deux candidats rivaux, le message de la rédaction de Charlie Hebdo est évident: il faut, le 7 mai prochain, empêcher le Front National d'accéder au pouvoir.

Dans un édito intitulé "18% ou 35%?", publié dans l'édition du 26 avril, Riss avait d'ores et déjà donné un premier aperçu de la ligne du journal en cette période électorale particulière.

"Il n'est pas dans nos habitudes de donner des consignes de vote, car Charlie Hebdo n'est pas un parti politique et ne roule pour aucun d'entre eux", écrivait le directeur de la publication. "Cependant, il ne faut pas être hypocrite. Ne pas militer pour un candidat ne signifie pas pour autant n'être fidèle à aucune valeur. Et ce qui est sûr, c'est que les valeurs de Charlie Hebdo ont toujours été aux antipodes de celles du Front national."

"On ne vote donc pas d'abord pour soi, mais pour les autres, et pour cette raison, on peut être amené à glisser dans l'urne un bulletin qui ne servira pas forcément ses intérêts personnels, mais d'abord des valeurs", argumente Riss. "En tout cas, on l'espère." De quoi essayer de motiver les partisans du "Ni Le Pen-Ni Macron", autant d'abstentionnistes potentiels.

LIRE AUSSI: