Tarifa et Tanger accueillent simultanément la 14ème édition du Festival de cinéma africain

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
Tarifa et Tanger accueillent simultanément la 14ème édition du Festival de cinéma africain | FCAT
Imprimer

CINÉMA - Les villes de Tarifa, au sud de l'Espagne et de Tanger accueillent simultanément, jusqu’au 6 mai, la 14ème édition du Festival de cinéma africain (FCAT), un festival de cinéma transfrontalier entre l’Espagne et le Maroc.

Le FCAT, qui a débuté le 28 avril, est organisé par le Centre de diffusion culturelle du Détroit "Al Tarab" de Tarifa, "est un festival indépendant qui valorise principalement la qualité des œuvres et qui se veut un événement "sans frontière"", ont souligné les organisateurs dans un communiqué. Selon la même source, l'"évènement base sa sélection sur des critères de qualité du langage cinématographique et d’originalité des œuvres".

Ce festival, organisé en partenariat avec la Cinémathèque de Tanger, projette cette année 70 films africains ou européens qui posent un regard sur des réalités africaines.

"Le festival ne se contente pas de montrer des films, il accomplit un véritable travail de sélection, puis traduit et sous-titre les films", explique la directrice du festival, Mane Cisneros, citée dans le communiqué, ajoutant qu’Al Tarab possède un fonds de plus de 900 titres africains ou sur l’Afrique sous-titrés en espagnol.

Le FCAT a ouvert sa 14 ème édition avec la projection du film Félicité, du franco-sénégalais Alain Gomis, vainqueur du Grand Prix du Jury de la Berlinale 2017 et de l’Étalon de Yennenga (meilleur film) du FESPACO 2017.

Comme chaque année, cette édition propose, outre les projections de films, un large éventail d’activités parallèles pour la promotion du cinéma africain dans le monde hispanique, ont indiqué encore les organisateurs.

A Tanger, le programme du festival porte, outre les projections, sur l’organisation de la 5ème édition du Forum de formation "l’Arbre à paroles", qui comprend des ateliers de formation et des master-class.

Un espace écolier est également prévu pour la promotion de la culture cinématographique et des valeurs de diversité culturelle, de coopération et de solidarité auprès des élèves.

L'an dernier, le film marocain “La route du pain” du réalisateur Hicham Elladdaqi a remporté le Prix du meilleur documentaire.

Créé en 2004, Al Tarab est une association à but non lucratif qui soutient et diffuse la culture africaine en Espagne, en Amérique Latine et en Afrique par le biais de diverses activités de coopération culturelle, principalement cinématographiques. Depuis 2012, Al Tarab a ouvert son domaine d’action au monde arabe.

LIRE AUSSI: Le réalisateur marocain Hisham Elladdaqi primé au Festival de cinéma africain