Pour Seddik Chihab, porte-parole du RND, DZjoker "fariha", est "manipulé" car sa vidéo... est de bonne qualité

Publication: Mis à jour:
CHIHAB SEDDIK
DR
Imprimer

Comme il fallait s'y attendre, le porte-parole du Rassemblement National Démocratique (RND) n'a pas apprécié la vidéo "Mansotich" du comédien DZjoker. Seddik Chihab, également tête de liste à Alger pour les législatives du 4 mai, s'est attiré des critiques sur Twitter dimanche 30 avril en estimant que le youtubeur est "manipulé par l'étranger" car son clip...est de bonne qualité!

La vidéo, un manifeste pour abstention électorale, a connu un grand succès depuis sa publication le 27 avril, atteignant plus de 2 millions de vues en 3 jours. Recevant Seddik Chihab lors du journal télévisé en français d'Echorouk TV, le présentateur Khaled Drareni lui a demandé ce qu'il en pensait.

LIRE AUSSI: Législatives 2017: Chemseddine Lamrani, un comédien devenu star improbable d'une triste élection

"[La vidéo] est bien faite. Je pense qu'il y a de la manipulation derrière", a affirmé le porte-parole du RND en estimant que "beaucoup de moyens" ont été consacrés pour cette production, sous-entendant que l'acteur Chemseddine Lamrani a été financé par d'autres parties.

Le candidat du RND à Alger est allé jusqu'à affirmer que DZjoker "fariha" (il a une bonne situation financière).

Sur le fond de la vidéo, M. Chihab a estimé que le message est "nihiliste". "Il doit exprimer l'avis de beaucoup de jeunes, mais je ne pense pas que ce soit la meilleure voie", a-t-il argué.


Les propos de Chihab Seddik lui ont valu des critiques acerbes sur Twitter. Certains ont souligné le "ridicule" de ses affirmations tandis que d'autres rappellent que ça ne demande pas de "gros moyens" de produire une vidéo pareille.


"C'est du foutage de gueule! "Fariha"? C'est vous qui avez une bonne situation au RND avec l'argent du peuple! Vous étudiez, vous vous soignez et vous passez des vacances à l'étranger mais vous volez le pays!".


Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.