ONU: La résolution sur le Sahara adoptée, le mandat de la Minurso reconduit pour un an

Publication: Mis à jour:
UN SECURITY COUNCIL 2017
ONU: La résolution sur le Sahara adoptée, le mandat de la Minurso reconduit pour un an | Shannon Stapleton / Reuters
Imprimer

SAHARA - Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté, vendredi 28 avril à l'unanimité, la résolution 2351 sur le Sahara. Dans ce cadre, il a appelé à la reprise des négociations sur le Sahara marocain, soulignant que le "réalisme" et l’esprit de “compromis” sont “essentiels” en vue de réaliser des progrès dans les négociations.

Dans sa résolution, qui proroge ainsi d’une année le mandat de la Minurso, jusqu’au 30 avril 2018, le Conseil a mis l’accent sur l'importance de “l'engagement des parties à poursuivre le processus de préparation d'un cinquième round de négociations”.

Le Conseil a, dans ce sens, encouragé les pays voisins à “apporter une contribution importante à ce processus”.

Les membres du Conseil demandent par ailleurs au Maroc et au Polisario de “faire preuve de volonté politique et de travailler dans une atmosphère propice au dialogue afin de reprendre les négociations”.

A cet égard, le Conseil a salué les efforts “sérieux et crédibles” déployés par le Maroc “pour faire avancer le processus vers une résolution”, consacrant ainsi la prééminence de la proposition d’autonomie au Sahara, présentée par le royaume en avril 2007.

Le Conseil souligne aussi son plein soutien à l’engagement du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, et à son envoyé personnel pour parvenir à la résolution de la question du Sahara et “relancer le processus de négociations avec une nouvelle dynamique et un nouvel esprit menant à la reprise d'un processus politique dans l’objectif d'atteindre une solution politique mutuellement acceptable”.

Christopher Ross, l'ancien envoyé spécial de l'ONU pour le Sahara, qui a démissionné début mars, devrait bientôt être remplacé. Le nom de Horst Köhler, ancien président allemand, circule depuis lors.

"Nous avons dit au Secrétaire général que le Maroc n’était pas disposé à parler de qui que ce soit comme successeur (de Ross), ni de la reprise du processus politique tant que le problème de Guerguerat n’est pas réglé. Maintenant que ce dernier est en phase d’être réglé, nous sommes disposés, après vérification, à en parler”, a indiqué Omar Hilale, ambassadeur et représentant permanent du Maroc à l’ONU.

Quelques heures avant l'adoption de la résolution de l'ONU sur le Sahara, le Polisario avait retiré ses troupes de Guerguerat, à la frontière mauritanienne. Le Maroc avait retiré les siennes en février dernier.

LIRE AUSSI: