Menacés par l'instauration des quotas, les Espagnols augmentent leurs exportations de céramique vers l'Algérie

Publication: Mis à jour:
VALENCIA PORT
Containership arriving port Valencia with the assistance of two harbour tugs. Spain, Europe | IgorSPb via Getty Images
Imprimer

L'industrie céramique espagnole a augmenté de 49,6% ses exportations vers l'Algérie, rapporte le journal espagnol el Mundo dans son édition du jeudi 27 avril.

Cette accélération des exportations s'explique, selon le journal, par la "nécessité" d'esquiver les quotas d'importations qui vont être appliqués par le gouvernement algérien. Ce dernier, précise el Mundo, n'a pas encore fixé le montant maximum autorisé à l'importation.

Selon le journal espagnol, l'Algérie constitue le plus grand marché du continent africain, la destination essentielle pour la céramique espagnole. L'annonce d'une nouvelle liste de produits soumis aux quotas par ministère du Commerce algérien datant du 1er avril dernier a été la plus mauvaise nouvelle de l'année pour les industriels de la céramique espagnole.

Ces derniers ont été catastrophés par la classification de la céramique espagnole parmi les 21 produits soumis aux quotas.

Ainsi, précise le journal espagnol, le made in spain en céramique, a doublé ses exportations vers l'Algérie en un mois. Les données sur le commerce extérieur espagnol pour les mois de janvier et février 2017 attestent que la valeur des exportations de céramique vers le marché algérien a connu une croissance de 49,6 %.

Le chiffre, affirme-t-on, est particulièrement important si l'on considère que le marché algérien a terminé l' année 2016 sur une note négative pour les espagnols qui n'ont pas réussi à redresser la barre.

Les exportations de céramique espagnoles vers l'Algérie se sont élevées à 123,4 millions d'euros sur l'ensemble de l'année écoulée, ce qui représente une baisse de 5,2% sur l'année d'avant, selon les données de l'Association espagnole des fabricants de carreaux pavage céramique (Ascer).

Cette tendance, souligne-t-on de même source, a radicalement changé en ce début 2017. Au mois de janvier, le secteur de la céramique espagnole a réussi à exporter des produits d'une valeur totale de 10.132 millions d'euros, ce qui représente une hausse de de 29,5% et place ainsi le marché algérien comme le cinquième plus important pour ce secteur industriel espagnol.

Un mois plus tard et avec la crainte d'une adoption rapide des mesures protectionnistes annoncées par le gouvernement algérien, le secteur de la céramique espagnole a exporté pour près de 15 millions d' euros en février, ce qui représente une augmentation des exportations vers l' Algérie avoisinant les 67,3% sur un an.

A ce jour, note encore El Mundo, l'Algérie est devenu le quatrième plus grand marché du secteur de la céramique espagnole avec des livraisons atteignant un total de près de 25 millions d'euros et une croissance de 50% par rapport à toute l'année écoulée, selon les statistiques du ministère espagnol du Commerce.

Aussi les décisions attendues du gouvernement algérien se révèlent décisives pour le futur de ce secteur espagnol.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.