Le gouvernement enfin investi par le parlement

Publication: Mis à jour:
EL OTHMANI
Moroccan Prime Minister Saad Eddine el-Othmani delivers his first speech presenting the government's program at the Moroccan Parliament in Rabat, Morocco April 19, 2017. REUTERS/Youssef Boudlal | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

VOTE DE CONFIANCE - Saad Eddine El Othmani peut pousser un ouf de soulagement. Son gouvernement a été investi ce mercredi 26 avril par le vote de confiance de la Chambre des représentants. En plénière, 208 députés ont voté en faveur de son programme gouvernemental et 91 contre. On note également 40 abstentions. Ce sont les députés de l'Istiqlal, parti qui avait annoncé son soutien critique au gouvernement, qui se sont abstenus de voter.

Avant de passer au vote, le nouveau chef du gouvernement a défendu sa nouvelle équipe. "Quand le roi m’a nommé, mon seul souci était de former le gouvernement dans les plus brefs délais afin de ne pas véhiculer une mauvaise image sur le Maroc", a-t-il dit. De leur côté, "les autres formations politiques ont lâché du lest pour accélérer la constitution de la nouvelle équipe".

À en croire El Othmani, son équipe travaille en parfaite harmonie, en dépit de la présence de plusieurs technocrates. Il a d’ailleurs défendu bec et ongles son programme gouvernemental. En réponse aux remarques formulées par les groupes parlementaires, il a indiqué que le but de tout programme gouvernemental "n’est pas de détailler les mesures prévues mais de définir uniquement les grandes orientations du gouvernement".

LIRE AUSSI: