Quand le zellige made in Morocco séduit l'Afrique du Sud

Publication: Mis à jour:
TELECHARGEMENT
Opia
Imprimer

DÉCO - Le zellige made in Morocco a fait du chemin. Après avoir séduit les Européens et les Américains, c'est désormais les Sud-Africains qui se découvrent un intérêt pour les carreaux traditionnels marocains.

Vendre du zellige marocain en Afrique du Sud est ainsi le challenge que se sont lancé les fondatrices de la marque de Zellige et carreaux Opia design, basée à Cape Town en Afrique du Sud. Les deux Belgo-marocaines ont créé cette année leur entreprise de vente de zellige et carreaux "made in Morocco".

carreaux

"Notre double culture belgo-marocaine et nos nombreux voyages ont forgé notre attrait pour la diversité culturelle", explique Ghizlaine Menebhi, une des fondatrices de la marque, au HuffPost Maroc. "La décision de créer notre entreprise autour de produits artisanaux du Maroc s’est donc imposée assez naturellement. À travers Opia, nous promouvons la culture artisanale marocaine tout en réinterprétant et en adaptant les codes traditionnels dans le respect des artisans et des matériaux".

"Nos créations personnelles se situent essentiellement au niveau du travail de la céramique. Notre ligne directrice allie tradition et modernité, une redéfinition de l’héritage de notre diversité culturelle. Au-delà du mariage esthétique, il s’agit aussi d’échange. Nous invitons des designers qui ont un attrait pour le Maroc, et de manière plus globale pour l’Afrique, à créer des modèles, à réinventer des motifs, des formes tout en gardant le même processus ancestral. La prochaine étape sera de proposer une collection autour de ces différentes inspirations", raconte Ghizlaine Menebhi.

Respect des matériaux et des artisans

Des zelliges qui, comme l'explique cette dernière, "sont de fabrication artisanale marocaine" et "respectueux des matériaux et artisans qui se surpassent pour offrir le meilleur".

L'entreprise collabore avec deux autres sociétés basées au Maroc, Ait Manos à Casablanca pour les zelliges, et Popham Design à Marrakech pour les carreaux de ciment. "Nous voulions que nos fournisseurs partagent nos valeurs et soient profondément passionnés par leur art".

Une esthétique qui semble plaire aux Sud-Africains, la marque ayant eu droit à un article dans la version sud-africaine du magazine "Elle Déco". Un intérêt qui, pour Ghizlaine Menebhi, tient de l'attachement de ces derniers à la célébration des cultures africaines: "Les Sud-Africains sont convaincus de l’importance de célébrer l’Afrique, les produits et les artisans présents sur le continent. Il y a un réel attachement à ces racines et le design intérieur se tourne souvent vers des créations artisanales, pleines de sens et de couleurs."

Invertir dans l'Afrique

Reste à savoir si le zellige marocain peut séduire la clientèle africaine en dehors des frontières sud-africaines? "Nous pensons qu’il existe un véritable potentiel au niveau du continent africain et qu’un véritable échange créatif est en marche".

En attendant, Opia lancera prochainement une collection de décoration d'intérieur fabriquée au Maroc, notamment de la poterie marocaine.

LIRE AUSSI