"Emmanuel Macron est un ami de l'Algérie", selon Lamamra

Publication: Mis à jour:
LAMAMRA
ALGIERS, ALGERIA - JANUARY 24: French presidential candidate, Emmanuel Macron (front R) meets with Algerian Foreign Affairs Minister Ramtane Lamamra (front L) in Algiers, Algeria on February 13, 2017. (Photo by Bechir Ramzy/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Deux jours après le premier tour du premier tour des élections françaises, une première déclaration d'un membre du gouvernement algérien vient d'être manifesté par le ministre d'Etat ministre des Affaires étrangères M. Ramtane Lamamra.

Bien qu'il ait refusé de commenter le résultat de ce premier tour et ses implications pour l'Algérie et sa communauté en France, M. Lamamra n'a pas pu s'empêcher de lâcher un commentaire révélateur du candidat "favori" de l'Algérie.

Exhortant les journalistes à attendre les résultats du deuxième tour, Ramtane Lamamra n'a pu s'empêcher d'ajouter avec un large sourire que le candidat Emmanuel Macron était "un ami de l'Algérie".

En février dernier, Emmanuel Macron, en visite en Algérie avait affirmé vouloir "réconcilier les mémoires", reconnait en que "des choses atroces, de la barbarie et des crimes contre l’humanité ont été commis". Son objectif, avait-il dit alors était de réparer cela et de reconstruire un avenir "volontaire et volontariste" entre l’Algérie et la France.

Le Président Macron se souviendra-t-il des promesses du candidat Macron une fois élu?

LIRE AUSSI: Emmanuel Macron: La colonisation "est un crime contre l'humanité" mais il ne faut pas "tomber dans la culpabilisation"

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.