Huit Marocains arrêtés à Barcelone dans une vaste opération antiterroriste (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
ARRESTATION CATALOGNE
Huit Marocains arrêtés à Barcelone dans une vaste opération antiterroriste | Mossos d'Esquadra.
Imprimer

COUP DE FILET - La police catalane a mené une importante opération antiterroriste ce mardi 25 avril au matin dans la province de Barcelone. Neuf personnes ont été arrêtées, dont huit Marocains et un Espagnol qui tous résident en Catalogne. Parmi eux, quatre individus seraient liés aux attentats perpétrés l'année dernière à Bruxelles. Des perquisitions parallèles ont été menées au Maroc.

Les neuf mis en cause, tous des hommes âgés de 30 à 40 ans, ont été arrêtés par la police espagnole avec l'aide de la police belge pour leur lien présumé à une organisation terroriste et d'autres infractions liées à la criminalité organisée, ont indiqué mardi dans un communiqué les Mossos d'Esquadra, la force de police de la Catalogne.

La grande majorité d'entre eux étaient connue de la police pour des délits de droit commun et des activités de crime organisé, selon la même source. Ces arrestations sont le fruit d'une longue enquête commencée il y a huit mois.

Les enquêteurs ont ainsi pu mettre en lumière les relations qu'entretenaient certains des prévenus avec des personnes arrêtées en Belgique pour leur implication dans les attaques terroristes menées à l'aéroport de Zaventem de Bruxelles et dans une station de métro du centre de la capitale belge en avril 2016. Ces attaques, revendiquées par Daech, avaient fait 32 morts.

En tout, douze perquisitions ont été menées dans différentes localités de Catalogne, à Barcelone (7), l'Hospitalet de Llobregat (1), Santa Coloma de Gramenet (1), Ripollet (1), Cornellà de Llobregat (1) et Masquefa (1).

Lors des perquisitions, la police a mis la main sur des documents, des appareils électroniques, des dispositifs d'enregistrement, des ordinateurs, de l'argent, des armes à feu et des drogues de différents types.

"À l'heure actuelle, la police catalane et la police nationale aident la police marocaine à mener des perquisitions dans différentes résidences au Maroc liées à ces individus arrêtés", précisent les Mossos d'Esquadra.

Les neuf détenus devraient être déférés ce jeudi devant l'Audience nationale, la plus haute juridiction espagnole. Ils sont accusés, entre autres, de lien avec une organisation terroriste et une organisation criminelle, de trafic de drogue, de vol, de possession d'armes et de blanchiment d'argent.

"La collaboration des citoyens depuis le début de cette affaire a été un élément-clé qui a permis aux enquêteurs d'accélérer l'identification des personnes arrêtées dans cette opération", a souligné la police catalane.

LIRE AUSSI: De rêves de stylisme à veuve de djihadistes, une Marocaine raconte à l'AFP son triste parcours