Ouverture à Alger du festival Architerre

Publication: Mis à jour:
ARCCHITERRE
architerrealgerie
Imprimer

Le cinquième Festival international de promotion des architectures de terre (Architerre) a été inauguré dimanche 23 avril à Alger par l’ouverture au public de l’exposition itinérante "Architecture en terre d’aujourd’hui".

Installé au Palais des expositions des Pins maritimes (Safex), le 5e Architerre a été organisé en partenariat avec le vingtième Salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (Batimatec). Les organisateurs de Architerre proposent aux visiteurs l’exposition "Architecture en terre d’aujourd’hui" réunissant les 40 oeuvres d'architectes finalistes du "Terra Award" , Prix mondial des architectures contemporaines en terre, et dédiée cette année aux conceptions en terre crue.

A travers des photos et des fiches techniques d’ouvrages divers (habitations, commerces, écoles, galeries d’art,...), l’exposition met en avant les vertus techniques, esthétiques et écologiques de la construction en terre crue ainsi que les nombreuses possibilités offertes par ce matériaux.

Une journée technique sous le thème «Écoconstruction et développement durable » sera également organisée le 26 avril 2017 de 8h30 à 13h30 à la salle Ali Maachi. Les spécialistes y aborderont la problématique « Oser une architecture durable construite en terre et en matériaux locaux : Un pari pour l’avenir »

L'exposition, qui vise à promouvoir l’architecture de terre, se focalise également sur l’aspect économique de ces techniques, tant sur le plan des coûts de construction que sur celui de la consommation énergétique. L'objectif est, aussi, de démontrer que la terre offre les mêmes possibilités conceptuelles que les autres matériaux, tout en restant recyclable et disponible. La commissaire de l'exposition, Yasmine Terki insiste sur l'importance de la construction en terre qu'elle considère comme une "noble cause". Elle est "profondément convaincue que le combat pour la préservation du patrimoine architectural bâti en terre, qui passe nécessairement par la lutte pour la relance de la production d’un cadre moderne bâti en terre, est une noble cause"

Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, ministre du Commerce par intérim, Abdelmadjid Tebboune et le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi ont visité l'exposition à l'occasion de l'inauguration officielle du salon Batimatec.
Un premier atelier d’initiation aux techniques de construction en terre, organisé par le Centre algérien de promotion des architectures de terre (Capterre), a été également ouvert aux étudiants de l’école polytechnique d’architecture et d’urbanisme d’Alger ainsi qu’aux enseignants de la formation professionnelle et aux professionnels du bâtiment.

Inaugurée en mai 2016 à Grenoble, l’exposition se poursuit à Alger jusqu’au 27 avril avant d’entamer une tournée dans plusieurs villes en Algérie.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.