La graine de Mhamssa, ce parent du couscous venu de Tunisie, qui séduit les chefs américains selon le New-York Times

Publication: Mis à jour:
FREGOLA
Anne Cusack/Los Angeles Times via Getty Images
Imprimer

Dans un article publié sur le New-York Times le mois dernier, la mhamssa Tunisienne a été mise à l'honneur dans un article intitulé: "A Relative of Couscous Finds a Wider Fan Base" (qui pourrait se traduire par "cette graine proche du couscous a beaucoup plus de fans").

Revenant sur les bienfaits de la mhamssa (ou fregula en Français), l'article affirme que "la fregula ou la fregola sarda comme on l'appelle en Sardaigne a été pendant longtemps un cadeau culinaire de la Tunisie voisine".

Ce "parent robuste et sphérique du couscous" est roulé à la main à partir d'un mélange de semoule et d'eau, puis séché et grillé avant qu'il ne soit prêt à être cuit à la vapeur ou mijoté. "Il a un attrait alimentaire séduisant" rapporte le New-York Times.

vs

Selon la journaliste, la mhamssa (ou Fregula) peut se décliner sous différentes formes d'où son attrait plus large que le couscous. La mhamssa peut ainsi être sous forme de soupe aux légumes "cuite lentement" ou elle peut être rajoutée à des ragoûts de poisson comme c'est le cas en Sardaigne. Elle peut aussi se manger en salade "servie à température ambiante ou légèrement chaude" ou encore remplacer le riz d'un risotto au fruits de mer indique le média américain.

Celui-ci indique que la mhamssa (ou fregula) est devenue un ingrédient à la mode chez les chef cuisiniers américains. Ainsi plusieurs d'entre eux ont livré leur façon de cuisiner la graine de mhamssa. Pour le chef new-yorkais Mason Lindahl, elle se cuisine sous forme de "salade au citron, à la menthe, au persil et au fromage de brebis râpé".

fregola

De son côté le chef Johan Nathan indique, quant à lui, qu'il le prépare comme le farfel -petites pâtes fraiches- auquel il rajoute "des oignons frits et des champignons" contrairement au chef Gabriela Cámara qui y rajoute seulement du pesto et du pecorino.

Si chacun a sa propre recette, la mhamssa reste un incontournable de la cuisine tunisienne.

Lors de la 15ème édition du Foire International gastronomique d'Istanbul, qui s'est tenue du 2 au 5 février 2017, la Tunisie a remporté la médaille d'argent dans la catégorie dédiée aux “pâtes traditionnelles”. Pour ce concours, la sous cheffe Narjes avait épaté les papilles des membres du jury en leur proposant une “Mhamsa aux yazoul et ses deux tomates”.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Des plats tunisiens faciles à faire
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction