Sebta: Une autre Marocaine décédée dans une bousculade à Tarajal II

Publication: Mis à jour:
Imprimer

DRAME - Les bousculades au poste-frontière Tarajal II de Sebta ont fait une nouvelle victime. Une Marocaine de 54 ans est décédée ce lundi dans un hôpital de Fnideq, dans le nord du royaume, après une bousculade survenue très tôt ce matin au niveau de ce poste-frontière réservé aux passages de marchandises de contrebande, rapporte l'agence de presse espagnole Europa Press.

La victime "s'est évanouie suite à une bousculade au niveau de l'une des portes d’accès du poste-frontière", indique de son côté la MAP, citant les autorités locales. La victime a été rapidement évacuée vers l’hôpital de Fnideq où "elle est décédée en dépit des premiers soins qui lui ont été prodigués", a-t-on précisé.

Selon la presse espagnole, quatre autres femmes "mulets" ont été blessées lors de l'incident et hospitalisées au Maroc.

Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes de la préfecture de M’diq-Fnideq, sous la supervision du parquet général, pour déterminer les causes de l’accident.

Le 23 mars dernier, une Marocaine de 22 ans avait trouvé la mort dans des circonstances similaires. La victime avait ainsi trouvé la mort suite à une bousculade survenue dans le couloir de Tarajal II, entre le Maroc et l'enclave espagnole, par lequel transitent chaque jour des milliers de personnes dont une grande partie de femmes le dos chargé de ballots de marchandises.

Après l'ouverture d'une enquête par le procureur général de la ville de Tétouan, "une autopsie a été menée pour déterminer les causes de la mort", avait alors fait savoir le ministère marocain de la Santé dans un communiqué. Les résultats n'ont pas encore été rendus publics.

LIRE AUSSI: