Rabat: L'auteur d'un accident de circulation mortel placé sous surveillance médicale à l'hôpital

Publication: Mis à jour:
ACCIDENT
Icealien
Imprimer

POLICE - Le conducteur de la voiture qui a provoqué un accident de circulation, mardi dernier à Rabat, ayant causé la mort du compagnon du chauffeur d'un autre véhicule, est placé sous surveillance médicale à l'hôpital. "Une brigade de sûreté assure sa garde de manière continue et permanente", indique la préfecture de police de Rabat.

Dans un communiqué publié hier samedi, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) précise que le chauffeur de la voiture qui a causé cet incident pour lequel le service des accidents de circulation relevant du district "Agdal-Hassan-Riad", avait ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, est soumis depuis la survenue de cet accident, aux mesures de surveillance médicale et est gardé de manière continue et permanente par une brigade de police, et ce dans l’attente de la stabilisation de son état de santé, afin de poursuivre avec lui l’enquête sur les circonstances de l’accident.

La DGSN note, en outre, qu'il a procédé au retrait du permis de conduire du mis en cause et à la mise en fourrière municipale de sa voiture pour les besoins de l'enquête.

La même source ajoute que les services de sûreté de Rabat avaient constaté cet accident de circulation, qui s'est produit près de l'hôpital Cheikh Zayed, et dans lequel la voiture du prévenu est entré en collision avec une autre véhicule, causant des blessures graves au compagnon de la deuxième voiture, ce qui a nécessité son transfert avec les autres parties impliquées à l’hôpital. Le compagnon a succombé par la suite à ses blessures, explique la même source, notant que l'auteur de l'accident a été placé sous surveillance policière après la décision de son hospitalisation.

Le mis en cause sera déféré devant la justice dès la stabilisation de son état de santé et sera soumis à l'enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, rassure la DGSN.

LIRE AUSSI: