Tunisie: Voici les lauréats des Prix littéraires Comar 2017

Publication: Mis à jour:
D
Facebook
Imprimer

Le Comar d’Or dans la catégorie des romans en langue française a été décerné en ex aequo à Béchir Garbouj pour son roman ” Passe l’intrus ” (Editions Déméter) et à Yamen Manai pour son roman ” L’amas ardent ” (Editions Arabesques). Dans la catégorie des romans arabes, le Comar d’Or est revenu à Mohamed Aissa Mebdeb pour son livre ” Jihaad naeem ” (Soft Djihad) publié aux Editions Zeineb.

Au total, neuf lauréats ont remporté sept prix de la 21ème édition des Prix littéraires Comar qui ont été remis samedi soir, le 22 avril, lors d’une cérémonie organisée au palais des congrès de Tunis et dont voici la liste:

Catégorie Romans en langue française

Comar d’Or 2017 (10.000 dinars): ex aequo ” Passe l’intrus ” de Béchir Garbouj (Editions Déméter) et ” L’amas ardent ” de Yamen Manai (Editions Arabesques).

Prix spécial du jury 2017 (5000 dinars) : ex aequo “Le Chant des ruelles obscures ” de Ahmed Mahfoudh (Editions Arabesques) et “Il pleut des avions” de Gilbert Naccache (Editions Chama)

Prix Découverte 2017 (2500 dinars): ” Rupture(s)” de Jamila Ben Mustapha (Editions Déméter)


Catégorie Romans en langue arabe

Comar d’Or 2017 (10.000 dinars): ” Jihaad naeem ” ( soft djihad) de Mohamed Aissa Meddeb (Zeineb Editions)

Prix spécial du jury 2017 (5000 dinars) : ” Safar El Qualb ” (Voyage du Cœur) de Amina Zrig (Zeineb Editions)

Prix Découverte 2017 (2500 dinars): ” Hamden wazzaman ” de Habib Ben Mehrez ( Afeq Editions )

Comar d’Or, prix spécial de l’IFT

“C’était hier à Tunis : Mardochée se souvient…” de Paul Zeitoun (Anfortas Editions)

fPour cette édition 2017, 41 romans en langue arabe et 24 en langue française ont été en lice pour les Comar d’Or, les prix spéciaux des jurys, les prix “Découverte” en langue arabe et française et le prix spécial des lecteurs de l’l’Institut Français de Tunisie (IFT), un nouveau prix lancé par la 21ème édition des prix littéraires “Comar d’Or”, décerné à un roman en langue française, sous forme d’une contribution à la traduction en langue arabe du roman primé, par un jury composé de neuf membres des clubs de l’IFT à Sousse, Sfax et Tunis.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Romans classiques arabes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction