Affaire du "jeune homme à la Ferrari": 5 personnes, dont le conducteur, incarcérées à la prison locale de Salé

Publication: Mis à jour:
VOITURE
Pixlr/Simo ama Tv
Imprimer

FAITS DIVERS - Le juge d’instruction près la cour d’appel de Rabat a ordonné l'incarcération, à la prison locale de Salé, de 5 personnes, dont deux policiers, soupçonnées de falsification d'un procès-verbal officiel, modification des indices d’un accident de circulation et délit de fuite, a indiqué une source judiciaire à la MAP.

Le procureur général du Roi près cette cour avait auditionné les cinq mis en cause, parmi lesquels figurent un officier de police, un inspecteur de police, le propriétaire d’un hôtel à Rabat, le chauffeur du véhicule ayant causé l’accident et son frère, ajoute la même source.

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat avait placé en garde-à-vue ces cinq personnes, dans le cadre de l'enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, suite à l’accident de circulation avec blessures et dégâts matériels, provoqué lundi dernier à Rabat par le conducteur d’une voiture.

Le chauffeur du véhicule en question est Hamza Derhem, neveu de l'ancien parlementaire Hassan Derhem et fils du défunt Mohamed Derhem, administrateur directeur général d’Atlas Sahara, disparu en mai 2015, confirme des membres de l'USFP au HuffPost Maroc.

La vidéo incriminant le jeune homme a fait le tour des réseaux sociaux. Dans ces extraits, on retrouve ce dernier en train de boire une bouteille de champagne au volant de sa Ferrari, qu'il conduit en état d'ivresse. La vidéo a choqué les internautes marocains, qui ont qualifié le conducteur de "fils à papa" et condamné l'impunité à laquelle ce dernier semble avoir eu droit d'après son attitude.

LIRE AUSSI: