Un partenariat algéro-chinois pour la fabrication des camions Foton

Publication: Mis à jour:
FOTON
The logo for Beiqi Foton Motor Co., a division of Beijing Automotive Industry Holding Co. (BAIC), is displayed on one of the company's vehicles at their headquarters in Beijing, China, on Tuesday, Nov. 10, 2009. Daimler AG, the world's biggest truckmaker, and Beiqi Foton Motor Co. will extend planned cooperation into other countries as they seek to increase international sales. Photographer: Nelson Ching/Bloomberg | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

Le concessionnaire automobile KIV Group et le constructeur chinois Foton spécialisé dans la fabrication de véhicules lourds ont signé jeudi à Alger un contrat pour la création d’une société mixte Foton Motors Algérie aux fins d'installation d'une usine de montage et de fabrication de camions à Annaba.

Le document a été paraphé par le directeur général du KIV Group, Ahcene Khodja, et le vice-président du groupe chinois Foton, Yang Guotao, en présence de responsables du ministère de l’Industrie et des mines.

Le projet, qui sera réalisé selon la règle 51-49 % régissant les investissements étrangers en Algérie, est d'un coût de 50 millions de dollars dont 50% seront assurés par les fonds propres de la société Foton Motors Algérie, alors que le reste sera couvert par des banques, a indiqué M. Khodja à la presse.

S’étendant sur une superficie de 160.000 m2, cette usine permettra de créer 300 postes de travail directs durant la première année d’activité pour arriver à 1.000 postes graduellement après trois (3) années de fonctionnement, a avancé le directeur général de KIV Group qui est le représentant exclusif de Foton en Algérie depuis plus de 15 ans.

La première phase de la production portera sur la fabrication des trois (3) modèles de camions Foton les plus vendus sur le marché local, à savoir les camions de 2,5 tonnes (t), de 3,5 t et de 6 t avec une capacité de production de 5.000 unités/an durant la première année d’activité pour arriver entre 20.000 et 30.000 unités/an d’ici 4 à 5 ans, sachant que le premier camion Foton sortira de l'usine en mars 2018, a-t-il détaillé.

Quant au taux d’intégration, il a estimé qu'elle serait à hauteur de 10% durant la première année d’activité pour progresser graduellement à 40% en 2022.Selon M. Khodja, le processus de fabrication se déroulera en deux phases: la première, allant sur la période 2018-2020, consistera à produire les modèles en SKD (montage) tandis que la deuxième, au-delà de 2020, passera à la production en CKD (la chaîne de peinture et la fabrication de différentes pièces et accessoires seront fabriquées localement).

Pour sa part, le vice-président du groupe Foton a indiqué que ce projet s'inscrivait dans le cadre de partenariat algéro-chinois et que son groupe allait veiller à un transfert "fiable" et "rapide" de la technologie tout en assurant la formation des ingénieurs algériens.

De son côté, le directeur des ressources humaines de KIV Group, Omar Kouadria, a fait savoir que la société Foton Motors Algérie signerait une convention avec l’université Badji Mokhtar (Annaba) portant sur la formation de diplômés universitaires de cet établissement et leur insertion professionnelle dans le cadre de ce projet.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.