Vidéo virale d'un accident de voiture: suspension provisoire d'un inspecteur de police

Publication: Mis à jour:
VOITURE
Pixlr/Simo ama Tv
Imprimer

POLICE - Comment provoquer un bad buzz national en moins d'un minute. Suite à la publication sur le réseau social Snapchat d'une série de vidéos, depuis reprises sur Youtube, montrant un jeune homme en état d'ébriété provoquer un accident de la circulation dans une avenue de Rabat, la DGSN a déclaré dans un communiqué repris par la MAP avoir "suspendu provisoirement un inspecteur de police de ses fonctions, pour abus et dysfonctionnements professionnels commis lors de la procédure de constatation d'un accident de la circulation".

"Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a diligenté une enquête judiciaire, sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les tenants et aboutissants de cet accident causé par un chauffeur d'une voiture qui a heurté trois véhicules arrêtés à un feu rouge sur une avenue de la ville", indique la MAP.

Cet après-midi la même source a annoncé que "deux policiers ont été placés en garde à vue, mercredi matin, dans le cadre de l'enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat, sous la supervision du parquet, en rapport avec un accident de la circulation avec blessures".

"Il s’agit d’un officier du corps urbain relevant du district de police de l’Océan Rabat, qui était chargé de gérer les mesures de sécurité dans le périmètre de l’accident, et d’un inspecteur exerçant au service des accidents de la circulation, chargé de dresser le constat de l’accident".

La vidéo du jeune homme en question a fait le tour des réseaux sociaux. Dans ces extraits, on retrouve ce dernier en train de boire une bouteille de champagne au volant de sa Ferrari, qu'il conduit en état d'ivresse. La vidéo a choqué les internautes marocains, qui ont qualifié le conducteur de "fils à papa" et condamné l'impunité à laquelle ce dernier semble avoir droit d'après son attitude.

Quand ébriété rime avec impunité

On le retrouve plus tard dans la vidéo après avoir provoqué un accident de la route avec trois autres voitures. Ce dernier, encore en état d'ébriété, se met en scène fièrement devant sa Ferrari endommagée, en se moquant ouvertement des agents venus constater l'accident. Le dernier extrait le montre à bord d'un véhicule muni d'une sirène, fumant une cigarette et visiblement toujours ivre.

Le jeune homme en question est Hamza Derhem, neveu de l'ancien parlementaire Hassan Derhem et fils du défunt Mohamed Derhem, administrateur directeur général d’Atlas Sahara, disparu en mai 2015, confirme des membres de l'USFP au HuffPost Maroc.

Autre lien de parenté: la nouvelle secrétaire d'État auprès du ministre de l'Industrie, Rkia Derhem, n'est autre que sa cousine paternelle, rapporte pour sa part le site d'information Al Aoual. Selon Al Aoual, une histoire de vengeance expliquerait l'insolence de Hamza Derhem, comme le qualifient de nombreux internautes. Après le décès de son père, Hamza Derhem et ses frères auraient été écartés de l'entreprise familiale, Atlas Sahara, structure spécialisée dans l’importation et la distribution des produits pétroliers. L'entreprise est aujourd'hui dirigée par Dahman Derhem, ancien maire de Tanger et qui succède à Hassan Derhem à la tête de Atlas Sahara.

Reste à savoir si comme l'inspecteur de police suspendu provisoirement de ses fonctions, quelle sanction, si elle existe, sera appliquée au jeune conducteur pour son comportement dangereux.

LIRE AUSSI: L'humain à l'origine de 80% des accidents de la circulation