Huffpost Maroc mg

Cinq "femmes-mulets" blessées dans une bousculade à la frontière de Sebta

Publication: Mis à jour:
CEUTA
Cinq femmes "mulets" blessées dans une bousculade à la frontière de Sebta | Elpueblodeceuta.es
Imprimer

SOCIÉTÉ - Cinq Marocaines ont été blessées dans de nouvelles bousculades survenues mercredi au poste-frontière Tarajal II de Sebta, destiné aux passages de marchandises de contrebande. Leur blessures ne sont pas "très graves", souligne le journal local Elpueblodeceuta.es.

Elles ont été transportées à l'hôpital universitaire de Sebta pour recevoir les soins nécessaires.

Les faits ont eu lieu ce matin lorsque plusieurs femmes, porteuses de marchandises, traversaient la frontière pour se rendre à Sebta. Selon la délégation locale du gouvernement espagnol, les bousculades ont commencé du côté marocain, alors que seuls des "problèmes d'ordre" ont été enregistrées à l'entrée de l'enclave.

Les autorités espagnoles ont dû fermer le passage, le temps de "réorganiser le flux" de ces femmes porteuses et leur retour vers le Maroc, a indiqué la même source.

Cet incident intervient moins d'un mois après la mort d'une "femme-mulet", piétinée lors d'une bousculade ayant eu lieu au niveau du même passage. La victime était décédée quatre jours après dans un l'hôpital de Tétouan, dans le nord du Maroc.

Des milliers de femmes marocaines traversent quotidiennement ce poste-frontière pour vendre leur marchandise au Maroc et subvenir à leurs besoins. Souvent, elles transportent jusqu'à 70 kilos et font plusieurs aller-retour dans la journée. Le poids de leurs marchandises a été limité à 20 kg apr!s la réouverture le 13 mars dernier du poste-frontière Tarajal II. Le HuffPost Maroc y avait consacré une vidéo en mars:

LIRE AUSSI: