Danny Glover et Mark Ruffalo appellent à voter Mélenchon

Publication: Mis à jour:
COLLAGE
Reuters
Imprimer

PRESIDENTIELLE 2017 - La Mélenchonmania a visiblement traversé l'Atlantique. Dans une pétition mise en ligne sur MoveOn.org, les acteurs américains Danny Glover ("L'Arme fatale", "Witness") et Mark Ruffalo ("Spotlight", "Avengers") ainsi que l'intellectuel Noam Chomsky et la dramaturge féministe Eve Ensler ("Les Monologues du vagin"), appellent les électeurs français à "ne pas répéter la tragédie Clinton vs Trump" en soutenant dès le premier tour de l'élection présidentielle le "candidat de gauche le mieux placé dans les sondages". A savoir: Jean-Luc Mélenchon.

"Ces dernières semaines, le candidat progressiste Jean-Luc Mélenchon n'a cessé de grimper dans les sondages et est désormais perçu comme un concurrent sérieux dans la course présidentielle. Les sondages montrent aussi que s'il se retrouvait face à la candidate d'extrême droite Marine Le Pen au second tour, Jean-Luc Mélenchon l'emporterait très largement", écrivent les signataires de cette pétition mise en ligne ce mercredi et qui avait recueilli à la mi-journée que 4000 signatures.

Un message de soutien auquel Jean-Luc Mélenchon a répondu par un tweet.

Benoît Hamon n'étant pas en position de se hisser au second tour, les pétitionnaires redoutent que le scrutin du 7 mai n'oppose les candidats "de l'establishment libéral" et le populisme de la droite xénophobe", sans mentionner les noms d'Emmanuel Macron, François Fillon et Marine Le Pen.

"C'est le scénario qui a entraîné l'élection du président Donald Trump aux Etats-Unis. Nous ne voulons pas voir cette tragédie se répéter en France, avec de terribles conséquences pour le monde. Ce ne serait pas une farce. Ce serait tout simplement une tragédie", plaident ces personnalités marquées à gauche.

A leurs yeux, l'élection présidentielle française constitue un événement "majeur pour le futur de l'Europe et du monde". "Avec un gouvernement véritablement progressiste, la France a le pouvoir économique et politique d'inverser l'agenda pro-austérité et anti-travailleurs de l'Union européenne, et de la remettre sur le droit chemin du progrès social et économique", insistent-ils.

LIRE AUSSI: