L'Algérie n'a pas besoin actuellement de gaz de schiste, affirme Boutarfa

Publication: Mis à jour:
1353505762_ALGYRIELESPROJETSGAZDESCHISTESEPRYCISEN
DR
Imprimer

Le ministre de l'Energie Noureddine Boutarfa a affirmé mardi à Koléa (Tipasa) que l’Algérie n’a pas besoin actuellement de gaz de schiste, affirmant que "l’avenir est aux énergies renouvelables".

"L’Algérie n’a pas besoin, à court terme, de recourir à son stock en gaz de schiste", a affirmé M. Boutarfa dans une déclaration à l'APS, en marge d’une conférence, animée à l’Ecole des hautes études commerciales de Koléa, sur le programme national des énergie.

Le pays "dispose d’autres ressources naturelles, dont le gaz notamment", a-t-il estimé.

Le ministre de l'Energie a rajouté que "le secteur énergétique enregistre des mutations accélérées dans les technologies exploitées en matière de production d’énergie, où l’avenir est aux énergies renouvelables".

Les études se succèdent à un rythme accéléré dans ce domaine et le mode énergétique en Algérie pourrait changer à l’horizon 2050 a, par ailleurs, observé le ministre. Il a signalé que certains ont déjà adopté la vision selon laquelle il n’y a pas d’avenir pour les produits énergétiques à l’horizon 2050.

Néanmoins, il a affirmé que l’Algérie a adopté en la matière une stratégie qui s’adaptera à tous les cas de figure, suivant les études qui seront réalisées et les besoins des marchés mondiaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.