Huffpost Maroc mg

Zara accusé d'avoir utilisé une grenouille ressemblant au symbole controversé "Pepe the Frog"

Publication: Mis à jour:
Imprimer

POLÉMIQUE - Décidément, la chaîne de prêt-à-porter Zara se fait taper sur les doigts. Moins de deux mois après avoir mis le feu aux poudres avec une campagne publicitaire vantant "les courbes" de ses mannequins, Zara est accusé de mettre en avant un symbole de haine raciale.

Sur l'une de ses jupes, à 39,95 euros, la marque a dessiné un amphibien qui ressemble beaucoup à "Pepe the Frog" selon de nombreux internautes. Comme le fait remarquer cette utilisatrice de Twitter, ce mardi 18 avril, la grenouille est célèbre pour ses connotations antisémites.

Contacté par Le HuffPost, Zara France n'a pas souhaité communiquer sur "une polémique qui n'est pas à (leur) connaissance".

D'un mème internet...

"Pepe the Frog" fait beaucoup parler d'elle depuis quelques années. Simple personnage de la bande dessinée "Boy's Club", Pepe n'a pas toujours été aussi controversée. Imaginée en 2005 par Matt Furie, la grenouille connait son heure de gloire lorsqu'elle rejoint, trois ans plus tard, le célèbre forum 4chan. S'en suit des comptes Facebook et Instagram à son effigie, des stars comme Katy Perry ou Nicki Minaj partagent même certains de ses dessins.

Mais 4chan est aussi capable du pire. Sous couverts d'anonymat certains s'amusent à faire de "Pepe the Frog" un caractère politisé à l'aube de la présidentielle américaine.

...à un symbole propagandiste

Effectivement, la course à la Maison-Blanche a réveillé les plus sombres passions du côté Républicain. En 2015, "Pepe the Frog" est devenu, pour certains d'entres eux, le symbole de l'"alt-right". Il s'agit d'un mouvement américain qui rassemble des militants nationalistes, des antisémites, des homophobes ou encore des complotistes.

Tantôt affublée d'une moustache d'Adolf Hitler, tantôt d'une kippa ou d'une cagoule du Ku Klux Klan, la grenouille de Matt Furie est alors détournée au service des pires propagandes.

Donald Trump, alors candidat, prend part à ces détournements. Le 13 octobre 2015, il partage sur son compte Twitter l'image d'un Pepe à son image, derrière le pupitre présidentiel.

"Pepe the Frog" intègre finalement la liste des symboles racistes de la Ligue anti-diffamation (ADL), en septembre 2016. "Une fois encore, des personnes racistes ont pris un meme internet populaire et l'ont déformé pour servir leurs propres objectifs qui consistent à répandre le sectarisme et à harceler les utilisateurs", a déploré pour 7sur7 le président d'ADL, Jonathan A. Greenblatt.

De "Pepe the Frog" à "Pepe Le Pen"

En France, la grenouille aussi a été détournée à des fins politiques et les partisans du Front National s'amusent de ce symbole. Le site d'extrême droite Fdesouche fait de "Pepe the Frog", en décembre dernier, l'image principale de sa page d'accueil.

Jean-Yves Le Gallou, ex-élu FN, avait salué ce phénomène dans Les Inrocks. "Reprendre Pepe, c'est démontrer que l'on est en phase avec les principes de l'alt-right, développe-t-il. Cette grenouille témoigne d'une remontée des valeurs conservatrices, comme en France avec la Manif Pour Tous. Il y a une logique commune dans tout ça, c'est une espèce de signe de ralliement, d'affirmation d'un contre-pouvoir internet, très second degré. L'usage de Pepe en France est avant tout une manière de se référer au phénomène Trump". Pas sûr que Zara avait anticipé un tel débat.

LIRE AUSSI: