Pour Imène Houda Faraoun, il y a eu des "désagréments" mais pas de coupure d'internet

Publication: Mis à jour:
HOUDA FERAOUN
Archives
Imprimer

Imène Houda Faraoun est catégorique. Il y a eu des "désagréments" mais pas de coupure d'internet, at-elle expliqué sur les ondes de la chaîne I de la radio nationale.

Pour la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Imène Houda Faraoun, les travaux de maintenance sur du câble sous-marin 'SEA-ME-WE 4'' relié à Marseille ont causé des désagréments mais il n’y a pas eu de coupure d’internet grâce aux câbles d'Alger-Palma (Alpal) et celui de Annaba-Bizerte (Tunisie).

Mme Feraoun a indiqué que pour assurer un niveau minimal de continuité de service, il y a eu recours au câble Alger-Palma avec une capacité de 80 Gigabits et le câble terrestre entre Annaba-Bizerte avec une capacité de 40 Gigabits. Cela a permis de disposer de 120 gigabits, a-t-elle indiqué, en assurant que les ingénieurs d’Algérie Télécom ont mis en place une plateforme permettant de distribuer les flux.

Chaque opérateur de téléphonie mobile a eu droit à 10 gigabits, 60 gigabits ont été dévolues aux entreprises économiques et 40 gigabits pour le reste de la clientèle avec l’arrêt du service de la vidéo.

Les travaux qui ont consisté en la mise en place d’une nouvelle chambre d'atterrissement plus sécurisée étaient nécessaires pour éviter une grosse coupure semblable à celle de mars 2016. Une nouvelle chambre d’atterrissement a été réalisée et les travaux ont consisté à sectionner le câble pour le raccorder à partir du nouvel abri.

Les travaux se poursuivront jusqu’au 27 avril prochain, a-t-elle dit, pour remettre le câble au fond de la mer ce qui nous évitera des "problèmes pour de longues années". Ce câble de fibre optique est d’une capacité de 600 gigabits.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.