Hilton ouvre un bureau à Casablanca et projette de nouvelles ouvertures d'hôtels

Publication: Mis à jour:
HILTON
DR
Imprimer

HÔTELLERIE - C’était prévisible. Après avoir démontré un fort engouement pour le marché marocain en investissant à Tanger, Casablanca, et Agadir, la chaîne hôtelière Hilton a annoncé, ce lundi 17 avril, l’ouverture de son premier bureau dans la capitale économique, mais aussi de prochaines ouvertures dans d'autres villes du royaume.

Le choix de Casablanca pour abriter cette représentation régionale n’est pas fortuit. La connectivité qu’offre la ville blanche a fortement orienté le choix du groupe. "Casablanca jouit d’un accès facile à l’Afrique, au Moyen Orient et à l’Europe, ce qui en fait un choix idéal pour établir une présence dans le pays", explique au HuffPost Maroc, Feras Hasbini, directeur du développement de Hilton pour la région MENA.

"Le bureau de développement au Maroc permettra d'être mieux connecté au climat des affaires dans le Nord de l’Afrique, à pouvoir être plus facile d’accès pour les investisseurs hôteliers de la zone et contribuera énormément à maintenir de solides relations avec les investisseurs des hôtels déjà présents au Maroc", indique par ailleurs Feras Hasbini.

Rabat et Marrakech en projet

L’attractivité touristique du Maroc explique aussi ce choix. "Le Maroc a enregistré un progrès économique et touristique impressionnant, et nous sommes motivés à contribuer à cette croissance", ajoute Feras Hasbini qui prendra en charge la direction du bureau de Casablanca.

Cette représentation régionale permettrait au groupe d’accélérer ses chantiers au Maroc. Après l'ouverture en 2016 du Hilton Tanger City Center, l’hôtel prévu à Agadir devrait ouvrir ses portes en 2018, tout comme le projet tangérois de la station balnéaire Al Houara, tandis que celui de Casablanca devrait voir le jour en 2021.

Feras Hasbini n’a pas souhaité s’exprimer sur le montant de l'investissement casablancais, se contentant de rappeler que le groupe gère des hôtels pour le compte d’investisseurs. "Cette association par contrat de gestion, comme celui qui a été signé pour le Hilton Garden Inn Casablanca Sidi Maarouf, permet de rassurer les investisseurs que leurs hôtels sont gérés avec de hauts standards", explique t-il.

En attendant, Feras Hasbini ne cache pas l’ambition de son groupe de s’implanter dans de nouvelles villes marocaines, notamment à Rabat et Marrakech.

LIRE AUSSI: