Huffpost Tunisie mg

Une école de Sidi Hassine se transforme la nuit en salle des fêtes

Publication: Mis à jour:
LVE
ME
Imprimer

Incroyable mais vrai, une école primaire à Sidi Hassine a été transformée en une salle de fêtes! C'est ce qu'a annoncé Boubaker Jebeniani, l'adjoint au directeur de l’école primaire cité Mrad 2 à Sidi Hassine sur les ondes de Mosaïque Fm. Il a indiqué que l'établissement a été ouvert de nuit par des riverains, sans l'approbation de l'administration de l'école, pour célébrer un mariage.

"Ces derniers ont même dressé des tables dans la cour de l'école," précise Jebeniani en mettant en exergue l'absence de sécurité et la facilité d'accès à l'école notamment durant la nuit. "L'école n'est gardée qu'au cours de la journée" note-il.

Pis encore, une semaine après cet incident, des câbles électriques alimentant les salles de classes de ladite école ont été volés et des équipements ont été vandalisés, ajoute-il. "Le bureau du directeur a été saccagé à son tour," souligne-il en précisant que le coût des dégâts s'élève à plus de 30 mille de dinars. "Nous avons réclamé un gardien de nuit, mais faute de sécurité, personne n'a voulu s'y engager".

Le week-end dernier, l'école a été de nouveau cible de vandalisme. Les armoires contenant les cahiers et les fournitures des enseignants ont été saccagés. "Même la craie a été réduite en poudre" lance-t-il en ajoutant qu'au vu de son état actuel, l’école ne peut pas accueillir les élèves.

Jebeniani fait savoir qu'une plainte a été déposée et des personnes suspectes ont été entendues. Il indique que les accusés de vol et de vandalisme de la semaine dernière sont âgés entre 13 et 16 ans. "Ils ont été libérés, et le dossier a été fermé" estime-il.

Avec son cri de détresse, Jebeniani a dévoilé le manque d'infrastructures et l'absence de sécurité dans certaines écoles en particulier dans les régions défavorisées, et a dénoté l'état d'un secteur en souffrance.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.