Huffpost Maroc mg

Fièvre aphteuse en Algérie: Le Maroc annonce des mesures préventives

Publication: Mis à jour:
CATTLE
bizoo_n via Getty Images
Imprimer

SANTÉ - Le Maroc a pris des mesures préventives pour protéger son cheptel, après la réapparition en Algérie de la fièvre aphteuse bovine.

"Suite à la réapparition en Algérie de plusieurs foyers de la fièvre aphteuse bovine, déclarée par les autorités vétérinaires algériennes dans certaines wilayas du pays, due au virus de sérotype A, le Maroc a pris immédiatement les mesures préventives nécessaires pour protéger le cheptel national", a fait savoir samedi l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) dans un communiqué.

Il s’agit du renforcement de la surveillance sanitaire du cheptel national vis-à-vis de cette maladie, notamment au niveau des zones frontalières, avec l’intervention des services vétérinaires de l’ONSSA et les vétérinaires privés mandatés, en collaboration avec les autorités locales.

Renforcer le contrôle

L’ONSSA cite également l’information des autorités locales des provinces limitrophes pour renforcer le contrôle aux frontières vis-à-vis des introductions illicites d’animaux et de leurs produits.

Il sera aussi procédé à l’interdiction de toute importation d’animaux, de produits animaux et d’origine animale et des aliments pour animaux à partir de ce pays, outre la mobilisation des laboratoires de l’ONSSA pour le diagnostic rapide de cette maladie en cas de suspicion.

De même, les dispositions nécessaires seront prises pour l’acquisition du vaccin dans les plus courts délais en vue de la réalisation d’une campagne nationale de vaccination du cheptel bovin contre le sérotype A. Selon l'ONSSA, une cellule de veille a été mise en place pour assurer le suivi quotidien de la maladie et de son évolution dans les pays voisins.

Aucun cas déclaré

L’ONSSA réalise depuis 2015 des campagnes annuelles de vaccination du cheptel bovin contre le sérotype O apparu en Algérie en 2014. Ces campagnes, souligne le communiqué, ont permis de renforcer l’immunité du cheptel et de maitriser totalement la maladie au niveau national.

Selon l’ONSSA, l’état sanitaire du cheptel national est bon et aucun cas de fièvre aphteuse n’a été déclaré au Maroc pour l'instant.

LIRE AUSSI: