Championnats d'Afrique de Judo: l'Algérie s'offre 4 nouvelles médailles d'or et domine le classement

Publication: Mis à jour:
17952669_1961361447429569_3819439536677784992_N
Facebook
Imprimer

Les judokas algériens Kaouthar Oualal (-78 kg), Sonia Asselah (+78 kg), Lyes Bouyakoub (-100 kg) et Nadjib Temmar (+100 kg) ont décroché, samedi, la médaille d'or de leurs catégories respectives aux championnats d'Afrique de la discipline qui se déroulent à Antananarivo (Madagascar), portant la moisson algérienne à 18 médailles dont sept en or.

Dans le tableau féminin (-78 kg), Oualal (27 ans) s'est imposée en finale devant la Tunisienne Sara Mzougui, alors que les médailles de bronze sont revenues à la Sénégalaise Georgette Sagna et l'Egyptienne Alaa Hamed.

Médaillée d'argent dans la catégorie Open vendredi, Asselah (26 ans) a battu en finale des (+78 kg) la Tunisienne Sahar Trabelsi. Les médailles de bronze ont été décrochées par la Sénégalaise Monica Sagna et la Mauricienne Providence Annabelle.

Chez les messieurs, Temmar (28 ans) s'est adjugé un deuxième titre africain après l'or de l'Open vendredi, en s'imposant dans la finale des (+100 kg) devant l'Egyptien Neguar Maysara. Un autre algérien à savoir Mehdi Lili a remporté la médaille de bronze de la catégorie aux côtés du Marocain Hajji Adil.

De son côté, Bouyakoub (34 ans) a dominé en finale (-100 kg) l'Egyptien Ramadan Derwish. Les médailles de bronze ont été remportées par l'Angolais Bento Casimiro et le Camerounais Oyono Itoga Raphael.

Avec ces cinq nouvelles médailles obtenues ce samedi lors de la deuxieme journée, l'Algérie porte sa moisson à 18 médailles: 7 or, 5 argent et 6 bronze.

Au total, 188 athlètes (113 messieurs et 75 dames), de 22 pays, prennent part à ces championnats d'Afrique 2017, organisés du 14 au 16 avril à Antananarivo, dont 18 Algériens (9 messieurs / 9 dames).

La compétition se poursuit dimanche, avec le déroulement des combats "par équipes".

L' Algérie domine le classement général

La sélection algérienne (messieurs / dames) de judo avec un total de 18 médailles (7 or, 5 argent et 6 bronze), occupe la première place du classement général des Championnats d'Afrique 2017 de la discipline, à l'issue de la deuxième journée de compétition disputée samedi dans la capitale malgache Antananarivo.

A une journée de la fin de la compétition, l'Algérie devance au classement général la Tunisie avec 9 médailles (3 or, 5 argent, 1 bronze) et l'Egypte (2 or, 2 argent, 6 bronze).

Les sept médailles d'or algériennes ont été décrochées par Kaouthar Oualal (-78 kg), Sonia Asselah (+78 kg), Meriem Moussa (- 52 kg), Lyes Bouyakoub (-100 kg) Houd Zourdani (- 66 kg), et le doublé de Nadjib Temmar (+100 kg et Open).

Les autres médailles algériennes ont été remportées par Mohamed Rebahi (-60 kg), Wali Ezzine (-66 kg), Ratiba tariket (-57 kg), Sonia Asselah (Open) et Imene Agouar (-70 kg) pour l'argent, alors que Amina Belkadi (-63 kg), Faïza Aissahine (-52 kg), Oussama Djeddi (-73 kg), Souad Belakhal (-70 kg), Abderrahmane Benamadi (-90 kg) et Mehdi Lili (+100 kg) se sont adjugés le bronze.

La dernière journée de compétition, prévue dimanche, sera consacrée aux épreuves par équipes.

Au total, 188 athlètes (113 messieurs et 75 dames), de 22 pays, prennent part à ces championnats d'Afrique 2017, organisés du 14 au 16 avril à Antananarivo, dont 18 Algériens (9 messieurs / 9 dames).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.