60% du programme de logement attribué pour la wilaya de Bouira, consacré à l'habitat rural

Publication: Mis à jour:
DR
DR
Imprimer

L’habitat rural à Bouira se taille la part de lion dans le programme global de logement attribué à cette wilaya du centre du pays avec un taux de 60 %, a fait savoir samedi le directeur de logement, Nabil Yahioui lors d’une rencontre ayant regroupé les autorités locales de la wilaya avec la société civile, selon l'APS.

60% du programme de logement attribué pour la wilaya de Bouira est consacré à l’habitat rural compte tenu du fort engouement des citoyens sur ce type de logement, a souligné M. Yahiaoui lors de cette rencontre organisée à la maison de la culture, Ali Zaâmoum de la ville de Bouira.

Selon les statistiques recueillies à cette occasion, la wilaya de Bouira a bénéficié, durant la période allant de 2005 à ce jour, d’un programme de 48.944 unités de logement rural destinées notamment à l’éradication de l’habitat précaire en milieux ruraux et pour freiner aussi l’exode rural qu’ont connu quelques villages de la wilaya.

Ces 48 944 unités, un total de 43 461 unités a déjà été achevé, alors que 4623 autres unités sont en cours de réalisation et 860 autres ne sont pas encore lancés, a détaillé le directeur de logement lors de son intervention, précisant que l’objectif tracé pour cette année 2017 est de lancer les 860 unités non lancées ainsi que de réceptionner quelques 4000 logements ruraux.

Grâce au programme de l’habitat rural, financé à hauteur de plus de 50 % par l’Etat, que les habitants de plusieurs villages et localités montagneuses enclavées ont pu construire leurs propres maisons et rester dans leurs villages pour reprendre leurs activités et projets agricoles, a encore souligné le directeur de logement.

Logement social: attribution de 2000 unités d’ici à la fin de l’année

Durant la même période allant de 2005 à ce jour, la wilaya a bénéficié d’un programme global de 20 325 unités dont 11 766 ont été achevés et 6 665 autres sont en cours de réalisation alors que 990 autres logements sont à l’arrêt, selon les chiffres fournis par le même responsable.

Dernier a fait savoir à cette occasion que 2000 logements sociaux devraient être attribués d’ici à la fin de l’année en cours pour répondre à la forte demande enregistré dans ce type de logement au niveau des différentes communes de la wilaya. Les travaux sont en cours et le wali Mouloud Chérifi suit d très près l’évolution des chantiers pour que ceux-ci soient livré dans les délais prévus, a-t-il dit.

Avec l’attribution de ce quota, la wilaya aura apaisé la tension sur ce type de logement notamment au niveau du chef lieu de la wilaya et les grandes villes à l’image notamment de Sour El-Ghouzlane, M’Chedallah, Lakhdaria et Ain Bessam, où plusieurs actions de protestations avaient eu lieu ces derniers mois.

Pour ce qui est du logement socio-promotionnel (LSP), Bouira a bénéficié de 4 379 logements dont 3300 unités sont achevées et 876 autres en cours de réalisation alors que 159 sont à l’arrêt et 44 autres unités ne sont pas lancés à ce jour, a détaillé M. Yahiaoui dans son rapport présenté lors de la même rencontre, faisant savoir que 390 unités seront réceptionnées d’ici à la fin de l’année en cours. S’agissant du logement promotionnel aidé (LPA), il connaîtra bientôt la réception de quelque 800 unités à travers toute la wilaya. Par ailleurs, des travaux sont en cours pour la construction de 1036 autres unités, a ajouté le directeur de logement.

Logement AADL: 1730 unités en cours de réalisation et 6170 autres non lancés à ce jour

D’après les informations recuellies lors de la présentation du rapport de la direction de logement, la wilaya de Bouira a bénéficié d’un programme de 8800 logements dans le cadre de l’agence de l’amélioration et de développement de logement (AADL), dont 5000 dans le cadre d’un quota supplémentaire attribué à la wilaya il y’a trois mois.

Dans son rapport, M. Yahiaoui a précisé que 900 unités AADL avaient été déjà achevées alors que 1730 sont cours de réalisation et 6176 autres ne sont pas toujours lancés. Ce type de logement connaît un fort engouement des citoyens en raison du caractère de paiement facile dont il revêt (vente par location).

A Bouira, des centaines de souscripteurs des programmes (AADL 2001) attendent impatiemment leurs logements dont la majorité a payé leurs tranches financières exigées, alors que les souscripteurs de 2013 doivent attendre encore jusqu’à l’achèvement du programme en cours d’exécution.

Dans ce contexte, le premier magistrat de la wilaya a réitéré son engagement de suivre de très près l’avancement des travaux notamment au niveau du chantier des 800 unités en cours de réalisation au niveau du site Belmahdi à la sortie nord de la ville de Bouira.

Accompagné des autres responsables de la wilaya, M. Chérifi a procédé récemment aux choix des sites pour les logements AADL attribué aux communes de Bechloul M’Chedallah, Sour El-Ghouzlane et Bouira, alors qu’à Lakhdaria la procédure est en cours, a expliqué le chef de l’exécutif lors de cette rencontre consacrée entre autres à l’écoute des différentes préoccupations soulevées par la société civile.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.