De nouvelles spécialités dans la formation continue dès la prochaine rentrée

Publication: Mis à jour:
RENAULT ALGERIA
An employee of the French car maker Renault group takes a picture during the inauguration of a new production plant on November 10, 2014, in Oued Tlelat in the south of the Algerian city of Oran. The factory is to produce the Symbol, a saloon based on Renault's Clio compact sold mainly in markets where hatchbacks are not traditionally favoured. Production is destined for the Algerian market, Africa's second largest in terms of sales, with more than 400,000 vehicles imported every year. AFP PHOTO | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

De nouvelles spécialités seront introduites dans la formation continue dès la prochaine rentrée (2017-2018) pour répondre aux besoins des entreprises économiques en terme de main d’oeuvre", a révélé jeudi à Alger, Akila Chergou, directrice de la Formation continue et des relations intersectorielles au ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

Dans une déclaration à la presse en marge d’une conférence sur la formation continue, Mme Chergou a précisé qu’à partir de la prochaine année (2017-2018), de nouvelles spécialités seront introduites dans la formation continue.

Elle a souligné que ces spécialités porteront sur le recyclage et récupération des matières plastiques, les mines, l’industrie du textile, ainsi que la fabrication et montage des véhicules.

Le type de la formation continue est "d’une grande importance pour l’Algérie, étant en accord avec la politique de diversification des sources de financement de l’économie nationale en dehors des hydrocarbures, de la fourniture de la main d’oeuvre spécialisée, qui est en harmonie avec l’évolution technologique dans le monde", d’autant plus que l’Algérie a lancé récemment la fabrication et le montage des véhicules, a affirmé Mme Chergou.

En outre et lors d’un débat animé au terme de la conférence, la responsable a rappelé qu'une convention a été signé début avril courant entre l’USTO d’Oran et l’institut MB de Grenoble portant création d'un parcours professionnalisant dédié à l'industrie automobile.

Par ailleurs, Mme Chergou a indiqué que la politique de coopération adoptée par le secteur de la formation professionnelle " avait permis, à ce jour, de signer plus de 14 conventions-cadre dans le secteur économique, ayant débouché sur la signature, au niveau local, de plus de 11 000 conventions spécifiques qui ont permis la formation de plus de 600 000 travailleurs ".

A ce titre, Mme. Chergou a précisé que le secteur de la formation continue prévoit prochainement la signature de 5 conventions, en vue de déterminer les besoins de 5 autres secteurs dans le domaine de la formation, y compris le tourisme, l’artisanat, l’industrie, la poste et TIC, l’environnement, ainsi que la santé et la réforme hospitalière.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.