Une manifestation devant le parlement pour qu'Idya ne meure pas deux fois

Publication: Mis à jour:
IDYA
DR
Imprimer

MANIFESTATION - Après l'émoi partagé par les internautes sur les réseaux sociaux et la série d’articles parus sur la disparition d’Idya, l’indignation des Marocains et leur soutien envers la famille de la petite fille prendront encore plus d’ampleur dimanche avec une manifestation à Rabat devant le parlement à 18h, un rassemblement qui a pour cri de ralliement "avec notre silence, Idya mourrait deux fois".

La manifestation a réuni en moins de 24 heures près de 700 participants sur Facebook qui se disent prêtes à agir et descendre dans les rues pour faire entendre leurs voix en espérant améliorer l’état des hôpitaux au Maroc mais aussi leur répartition dans les différentes régions du royaume. Le sit-in de Rabat ne sera pas la seule démonstration publique dédiée à la petite fille. Différentes manifestations seront organisées ce week-end dans d'autres villes telles que El Jadida et Beni Mellal. Ces manifestations pourront ainsi donner une résonance nationale à ce drame qui souligne les failles dans le système actuel du pays.

idya jadida

"On ne fera pas revenir Idya mais que sa mort serve de leçon," somme Kamal Hachkar, réalisateur marocain et ami du père de la fillette disparue. "Manifester devant le parlement pourra faire réagir les responsables politiques notamment le ministre de la Santé et les autres membres gouvernement".

En attendant la manifestation de Rabat, plusieurs internautes ont montré leur soutien sur les réseaux sociaux en relayant les hashtags "Idya" ou "Je_suis_Idya" et en manifestant leur colère quant aux circonstances qui ont entraîné le décès de Idya, à travers des textes, des vidéos mais aussi des dessins de la petite fille.

idya dessin

"C’est une affaire nationale puisque des incidents comme celui d’Idya n’arrive pas seulement à Tinghir mais aussi dans toutes les autres régions marocaines où les habitants sont obligés de faire plusieurs heures de routes pour atteindre un hôpital digne de ce nom," s’indigne Kamal Hachkar.

Idya, qui avait d’abord été transportée à l’hôpital provincial de Tinghir après être tombée près d’un ruisseau dans la vallée de Todra, avait ensuite été emmenée à l’hôpital d’Errachidia 170 km plus loin, suite à un matériel médical insuffisant. La petite fille s’est ainsi retrouvée à l’hôpital de Fès, où elle a rendu l’âme, succombant à un traumatisme crânien, des côtes brisées, et une hémorragie interne.

LIRE AUSSI: