Huffpost Maroc mg

Afghanistan: Au moins 36 combattants de Daech tués par la méga bombe américaine

Publication: Mis à jour:
BOMB US AFGHANISTAN
Afghanistan: Au moins 36 combattants de Daech tués par la méga bombe américaine | Handout . / Reuters
Imprimer

TERRORISME - Au moins 36 combattants de Daech ont été tués par la plus puissante bombe américaine non-nucléaire, larguée jeudi 13 avril dans l'est de l'Afghanistan. L'explosion a également détruit un réseau de tunnels utilisés par le groupe terroriste, a indiqué vendredi le gouvernement afghan, écartant toute victime civile.

"À la suite du bombardement, des repaires stratégiques de Daech et un complexe profond de tunnels ont été détruits, et 36 combattants tués", a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

L'armée américaine a utilisé sa plus puissante bombe non-nucléaire en Afghanistan dans le cadre de la lutte contre le groupe terroriste, a de son côté annoncé jeudi le département américain de la Défense.

Un avion de transport MC-130 a largué, vers 19h00 (heure locale), une bombe thermobarique GBU-43 de 10.000 kilos dans le but de détruire plusieurs tunnels et grottes utilisés par Daech et neutraliser des membres du groupe terroriste dans la province de Nangarhar dans l'est du pays, a précisé un porte-parole du Pentagone, cité par la presse américaine.

bomb us afghanistan

Test de lancement de la méga bombe américaine en 2003, en Floride

"La mère de toutes les bombes"

C'est la première fois que l’armée américaine utilise ce type de bombe dans des combats, a fait savoir la même source, ajoutant que la "frappe aérienne a été conçue pour minimiser le risque pour les forces afghanes et américaines qui mènent des opérations de déminage dans la région".

Construite dans l’usine McAlester Army Ammunition Plant à 17 exemplaires, la bombe, baptisée "la mère de toutes les bombes", a été testée pour la première fois en mars 2003.

La frappe aérienne intervient après la mort, samedi dans la région de Nangarhar, d'un soldat américain au cours d'opérations menées contre l’organisation extrémiste.

À présent, près de 8.400 soldats américains sont engagés en Afghanistan dans des opérations antiterroristes contre les insurgés et travaillent avec les forces militaires locales, notamment en matière d'entraînement et de conseil.

LIRE AUSSI: Les États-Unis assurent avoir des enregistrements confirmant l'implication d'Assad dans l'attaque chimique en Syrie