Saad Lamjarred sort ce soir de prison (mais ne sera pas libre)

Publication: Mis à jour:
SAAD LAMJARRED
Facebook
Imprimer

JUSTICE - Après des mois de rumeurs, c'est désormais officiel: le chanteur marocain Saad Lamjarred sortira ce soir de la prison de Fleury-Merogis, une information confirmée au HuffPost Maroc par l'avocat du chanteur Éric Dupond-Moretti. "Saad Lamjarred sort ce soir de prison, il sera en liberté sous surveillance électronique. Pour le moment il reste donc en France", nous a indiqué maître Dupond-Moretti.

Le chanteur ne sera ainsi pas libre de ses mouvements puisqu'il sera muni d'un bracelet électronique et ne pourra pas quitter le territoire français.

Selon le site du ministère français de la Justice, le bracelet électronique "repose sur le principe que la personne s'engage à rester à son domicile (ou chez quelqu'un qui l'héberge) à certaines heures fixées par le juge (par exemple de 19h à 8h du matin). La personne porte le bracelet à la cheville. Si elle sort de chez elle en dehors des heures fixées, un surveillant pénitentiaire est aussitôt averti par une alarme à distance."

Cette disposition est, selon la même source, "une mesure d’aménagement de peine permettant d'exécuter une peine d’emprisonnement sans être incarcéré. Il peut également être décidé dans le cadre d'une libération sous contrainte (LSC) ou dans le cadre d'une assignation à résidence, alternative à la détention provisoire, en attendant l'audience de jugement (ARSE)".

Le chanteur marocain a été arrêté et placé en garde à vue le mercredi 26 octobre dans un commissariat parisien du 17e arrondissement de Paris, à la suite d’une plainte pour "agression sexuelle avec violence".

La superstar marocaine devait se produire au Palais des congrès de Paris le samedi 29 octobre dernier, une date qu'il n'a pas pu assurer suite à son incarcération. Selon les articles 222-27 à 222-30 du code pénal français, la pop star risque jusqu'à dix ans de prison si l'agression sexuelle est avérée.

LIRE AUSSI: