Istiqlal: L'accord conclu entre Chabat et Ould Errachid divise le clan réformiste

Publication: Mis à jour:
CHABAT
DR
Imprimer

POLITIQUE - La trêve entre Hamid Chabat, secrétaire général de l’Istiqlal, et ses opposants n’aura pas duré longtemps. Le consensus conclu mardi dernier par Chabat et Hamdi Ould Errachid, qui conduit le courant réformiste, n’a pas été favorablement accueilli par certains opposants. Le patron de l’Istiqal et Hamdi Ould Errachid avaient, rappelons-le, décidé d’annuler la session extraordinaire du Conseil national. Ce jeudi 13 avril, le secrétaire général a publié un communiqué dans lequel il annonce le maintien de cette session, ce samedi 15 avril au siège du parti, comme prévu initialement.

L’accord conclu mardi a été contesté par plusieurs membres du parti qui ont pointé les décisions unilatérales de Ould Errachid. Cette session extraordinaire du Conseil national sera en fait décisive pour le mouvement anti-Chabat. L’ordre du jour comprend un seul point: l’amendement de l’article 91 des statuts du parti. Le clan des réformateurs veut supprimer l’obligation pour chaque candidat au secrétariat général du parti d’être membre du comité exécutif, mais aussi élargir la participation au comité préparatoire du prochain congrès à tous les membres du conseil national.

C'est le clan Ould Errachid qui avait appelé à cette réunion extraordinaire. Hamid Chabat avait donné une suite favorable à leur demande de tenir une session extraordinaire sans lâcher du lest sur le maintien du nombre de membres à 150.

LIRE AUSSI:
Filed by Hajar Benezha