Tunisie: Débat autour du plan de développement 2016-2020 adopté à l'ARP

Publication: Mis à jour:
TUNISIA ASSEMBLY
Zoubeir Souissi / Reuters
Imprimer

L’Assemblée des Représentants du Peuple a adopté hier le plan de développement quinquennal 2016-2020 avec 111 voix pour, 4 abstentions et 42 voix contre. Il s’agit du premier schéma de développement de la Seconde République qui s’inscrit dans une nouvelle vision reposant sur le triptyque efficacité, égalité et durabilité. En dépit d’un débat houleux qui a marqué la première journée d’examen du schéma de développement, la loi a été approuvée avec une majorité réconfortante.

Paradoxe! Des députés représentant les partis au pouvoir entre autres Ennahdha et Nidaa Tounes ont considéré que ce plan ne répond pas aux aspirations des Tunisiens. D’autres carences ont été soulevées par les députés dont l’absence d’une vision claire du schéma de développement à moyen et long termes à même de réaliser les objectifs escomptés notamment en matière de compétitivité économique, de résorption du taux de chômage et de développement régional.

Rappelons que la commission des Finances et de la planification au sein de l’ARP a approuvé le 5 avril courant les dispositions du plan de développement avec la majorité des voix avec 7 voix pour et une abstention. Le plan de développement sera une note d’orientation stratégique pour le gouvernement encadrant la réalisation des objectifs de développement sur le plan local et régional.
Le gouvernement présentera à l’ARP annuellement un rapport sur l’état d’avancement des projets et du schéma de développement avec la possibilité d’apporter des révisions selon l’évolution de la conjoncture nationale.

L’objectif du plan de développement est de réaliser un taux de croissance de 3,5%, de réduire le taux de chômage pour le ramener à 12% à l’horizon 2020 outre l’amélioration de l’indice de développement humain pour atteindre 0,772 en 2020 contre 0, 729 en 2015.

Autres objectifs, la réduction des disparités régionales et de l’écart en au niveau de l’indice de développement régional de 30% sans omettre la promotion de l’initiative privée notamment auprès de la gente féminine pour la porter de 28,5% en 2014 à 35% en 2020.

Les Investissements du plan quinquennal (en milliards de dinars)
ffe

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.