France: Une mosquée fermée en région parisienne pour radicalisme

Publication: Mis à jour:
MOSQUE
Une mosquée fermée en région parisienne pour radicalisme | DR
Imprimer

RELIGION - Une mosquée a été fermée, mardi 11 avril à Torcy, en région parisienne, pour propagation d'idéologie radicale, a annoncé le ministère français de l'Intérieur.

La mosquée, gérée par l'association Rahma, "était devenue un lieu où étaient prônées une idéologie radicale ainsi que des incitations au djihad. Certains prêches, ouvertement hostiles aux lois républicaines, incitaient à la haine envers les autres communautés religieuses, au premier rang desquelles les musulmans chiites et les juifs", a précisé le ministère dans un communiqué.

"Rejetant l’autorité de l’Etat, la laïcité et la démocratie, les messages diffusés apparaissaient contraires aux valeurs de la République et susceptibles de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre public".

"La responsabilité des autorités est de permettre l’exercice paisible du culte dans le respect des lois de la République", a ajouté le département français.

Le maire socialiste de la ville, Guillaume Le Lay-Felzine, a été mis au courant mardi de la fermeture de la mosquée. "Je connais pas mal de familles et de Torciens qui fréquentent cette mosquée, et je n'ai jamais eu de remontées de ce type-là", explique le responsable, cité par Le Figaro, tout en assurant qu'il fait "confiance" à l'État et aux services de renseignement.

Cette mosquée, composée de quatre salles de prière pouvant réunir jusqu'à 500 fidèles le vendredi, est le troisième lieu de culte musulman fermé depuis le début de l’année dans le contexte de l'état d'urgence proclamé en France.

LIRE AUSSI: