Le mystère des lacets qui se défont tout seuls enfin élucidé par des scientifiques

Publication: Mis à jour:
SHOELACES
Jan Kruger/Getty Images
Imprimer

LACETS - Un mystère aussi ancien que les chaussures vient d'être élucidé: des scientifiques révèlent ce mercredi 12 avril pourquoi les lacets de nos chaussures se défont quand nous marchons.

"Les nœuds de lacets se dénouent en quelques secondes, souvent sans signe annonciateur", remarquent des ingénieurs en mécanique dans une étude publiée dans la revue britannique Proceedings of the Royal Society A.

Un processus irrémédiable (une fois que les lacets commencent à se dénouer, ils se défont forcement totalement) qui nous force à nous baisser, peut nous faire chuter ou... pire. Les récits d'accidents dus à un lacet défait sont légion sur internet: le chauffeur de fourgonnette qui tue un motocycliste car son lacet a bloqué sa pédale d'accélérateur, l'enfant emporté par un escalator, le cycliste qui plonge par dessus son guidon en pleine circulation ne sont que des exemples.

Deux forces responsables agissant comme une "main invisible"

Pourtant la mécanique de ce processus n'avait jamais été étudiée avant qu'un trio d'ingénieurs de l'Université de Californie à Berkeley ne relève le défi.

En étudiant les images d'un chercheur sur un tapis de course, ils ont relevé deux forces distinctes responsables du "délaçage" de ses chaussures. Pour commencer, le choc du pied avec le sol a pour effet de détendre le nœud. Puis, le balancement de la jambe fait glisser la boucle.

Le tout agissant "comme une main invisible, desserrant le nœud et ensuite tirant sur les extrémités de vos lacets jusqu'à ce que tout se déroule", expliquent les chercheurs dans un communiqué.

D'autres tests ont démontré que certaines techniques (il y en a pléthore) sont meilleures que d'autres pour éviter que les lacets ne se délacent, mais aucune ne semble, finalement, totalement infaillible.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.